Numéro
J. Phys. Colloques
Volume 27, Numéro C2, Novembre 1966
COLLOQUE SUR LA SPECTROMÉTRIE DU SOLIDE
Page(s) C2-104 - C2-106
DOI http://dx.doi.org/10.1051/jphyscol:1966220
COLLOQUE SUR LA SPECTROMÉTRIE DU SOLIDE

J. Phys. Colloques 27 (1966) C2-104-C2-106

DOI: 10.1051/jphyscol:1966220

ÉTUDE DES RAIES EXCITONIQUES STIMULÉES DANS UN CHAMP MAGNÉTIQUE DANS CuCl A 4,2 °K

S. NIKITINE, M. CERTIER, J. RINGEISSEN and J. C. MERLE

Laboratoire de Spectroscopie et d'Optique du Corps Solide, Institut de Physique, Université de Strasbourg (Laboratoire Associé au C.N.R.S.)


Résumé
L'absorption et la luminescence de cristaux de CuCl, à la température de 4,2 °K, présentent une raie commune (ν1 = 25 814 cm-1, λ1 = 3 873,7 Å), très fine, dont l'intensité est stimulée par un champ magnétique. L'intensité d'oscillateur de cette raie a été mesurée dans un champ de 33 kG ; f ~ 10-6, ainsi que la variation du coefficient d'absorption maximum Km en fonction de l'intensité du champ magnétique. L'origine de cette raie est discutée. Elle correspond peut-être à une transition excitonique interdite J = 0 → J = 0 ou J = 0 → J = 2.


Abstract
In the absorption and emission spectra of CuCl crystals, the very weak line (ν1 = 25 814 cm-1, λ1 = 3 873.7 Å) is observed at low temperature. A magnetic field produces an increase of the intensity of this line. The oscillator strengh in a field of 33 kG (f ~ 10-6) and the variation of the absorption coefficient with respect to the intensity of the magnetic field has been measured. This line corresponds probably to a forbidden excitonic transition between a ground state J = 0 and a state J = 0 or J = 2.