Numéro
J. Phys. Colloques
Volume 27, Numéro C1, Janvier 1966
COLLOQUE DE PHYSIQUE NUCLÉAIRE SUR LES NOYAUX LÉGERS
Page(s) C1-51 - C1-55
DOI http://dx.doi.org/10.1051/jphyscol:1966119
COLLOQUE DE PHYSIQUE NUCLÉAIRE SUR LES NOYAUX LÉGERS

J. Phys. Colloques 27 (1966) C1-51-C1-55

DOI: 10.1051/jphyscol:1966119

DISCUSSION DES RÉSULTATS SUR LES NOYAUX 9B ET 10B OBTENUS PAR RÉACTION DE PICK-UP A 156 MeV

D. BACHELIER, M. BERNAS, I. BRISSAUD, C. DETRAZ and P. RADVANYI

Institut de Physique Nucléaire, Laboratoire Joliot-Curie, B. P. N° 1, 91-Orsay


Résumé
Un grand nombre de niveaux sont excités dans 9B et 10B par la réaction (p, d) à 156 MeV, sur 10B et 11B respectivement. Comparaison des niveaux T = 1 de 10B avec les niveaux analogues excités par la réaction 12C(p, t) 10C. Analyse des résultats obtenus : a) dans le cadre d'un modèle rotationnel et d'un modèle à couplage intermédiaire ; b) sur la base des calculs des interactions effectives dans la couche 1 p par S. Cohen et D. Kurath ; dans ce cas, sauf pour un niveau, l'accord entre facteurs spectroscopiques expérimentaux et calculés est à mieux de 25 % jusqu'à 8 MeV d'excitation dans 10B et à mieux de 30 % dans 9B.


Abstract
A large number of levels are excited in 10B(p, d) 9B and 11B(p, d) 10B at 156 MeV. Comparison of the T = 1 levels of 10B with the analogue levels of 10C from 12C(p, t) 10C. Discussion of the results : a) in a rotational and in an intermediate coupling model scheme ; b) on the basis of calculations of the 1 p shell effective interactions by S. Cohen et D. Kurath ; in this case, excepting one level, agreement between experimental and calculated spectroscopical factors is better than 25 % up to 8 MeV excitation energy in 10B and better than 30 % in 9B.