Numéro
J. Phys. Colloques
Volume 38, Numéro C4, Octobre 1977
COLLOQUE INTERNATIONAL DU C.N.R.S.
Phases Bidimensionnelles adsorbées / Two-Dimensional adsorbed Phases
Page(s) C4-116 - C4-120
DOI https://doi.org/10.1051/jphyscol:1977418
COLLOQUE INTERNATIONAL DU C.N.R.S.
Phases Bidimensionnelles adsorbées / Two-Dimensional adsorbed Phases

J. Phys. Colloques 38 (1977) C4-116-C4-120

DOI: 10.1051/jphyscol:1977418

ORIENTATIONAL EPITAXY IN ADSORBED MONOLAYERS

A. D. NOVACO1 and J. P. McTAGUE2

1  Lafayette College, Easton, PA 18042 USA and Brookhaven National Laboratory, Upton, NY 11923 USA
2  University of California, Los Angeles, CA 90024 USA and Brookhaven National Laboratory, Upton, NY 11923 USA


Résumé
L'état fondamental d'une monocouche atomique adsorbée sur des adsorbants cristallins possède une orientation relative bien définie de ses axes cristallins par rapport à ceux du substrat, même lorsque les paramètres du réseau sont incompatibles. L'angle de rotation qui définit la structure du système adsorbat-adsorbant est déterminé par la compétition entre les termes énergétiques de l'adsorbat-adsorbant et de l'adsorbat-adsorbat et n'est pas en général un angle de symétrie. Des résultats sont présentés pour les systèmes gaz rares-graphite dont les énergies d'interaction sont assez bien connues. Des mesures récentes de diffraction d'électrons lents sur ces systèmes semblent corroborer ces résultats.


Abstract
The ground state for adsorbed monolayers on crystalline substrates is shown to involve a definite relative orientation of the substrate and adsorbate crystal axes, even when the relative lattice parameters are incommensurate. The rotation angle which defines the structure of the monolayer-substrate system is determined by the competition between adsorbate-substrate and adsorbate-adsorbate energy terms, and is generally not a symmetry angle. Numerical predictions are presented for the rare gas-graphite systems, whose interaction potentials are rather well known. Recent LEED data for some of these systems appear to corroborate these predictions.