Numéro
J. Phys. Colloques
Volume 38, Numéro C2, Juillet 1977
Conférence Internationale sur les Petites Particules et Amas Inorganiques / International Meeting on the Small Particles and Inorganic Clusters
Page(s) C2-19 - C2-21
DOI https://doi.org/10.1051/jphyscol:1977204
Conférence Internationale sur les Petites Particules et Amas Inorganiques / International Meeting on the Small Particles and Inorganic Clusters

J. Phys. Colloques 38 (1977) C2-19-C2-21

DOI: 10.1051/jphyscol:1977204

APPLICATIONS ANALYTIQUES DES "CLUSTER IONS" EN SPECTROMÉTRIE DE MASSE A ÉTINCELLES ET ÉMISSION IONIQUE SECONDAIRE

R. STEFANI

C.E.A., DCh/DCA/SCAG, Centre d'Etudes Nucléaires de Grenoble, 85X, 38041 Grenoble Cedex, France


Résumé
En émission ionique secondaire et en spectrométrie de masse à étincelles on observe une certaine proportion d'ions moléculaires provenant des constituants de la matrice ou d'hydrocarbures. On a tenté d'établir des corrélations entre les intensités relatives de ces ions et la composition chimique de l'échantillon ou même sa structure cristalline, bien que les processus d'ionisation puissent prendre naissance dans la phase vapeur en spectrométrie de masse à étincelles et que la masse des ions primaires ait un effet marqué en émission ionique secondaire. Ainsi les ions moléculaires sont dus à la superposition de deux mécanismes, l'un associé à la phase vapeur, l'autre à l'éjection directe à partir de la phase solide, et il est difficile d'observer isolément le second phénomène, seul représentatif. Les exemples d'application sont assez peu nombreux, mais prometteurs.


Abstract
Some correlations of the relative intensities of cluster ions to the chemical composition of the material or even to the crystal structure were investigated with a secondary ion emission source or a radio-frequency spark source. However the observation of representative phenomena is difficult because in secondary ion emission, mass and energy of the bombarding ions have an effect on the abundance of cluster ions, and in a spark source, ionization takes place in a vapour phase.