Issue
J. Phys. Colloques
Volume 30, Number C4, Novembre 1969
COLLOQUE SUR LES CRISTAUX LIQUIDES
Page(s) C4-65 - C4-71
DOI https://doi.org/10.1051/jphyscol:1969415
COLLOQUE SUR LES CRISTAUX LIQUIDES

J. Phys. Colloques 30 (1969) C4-65-C4-71

DOI: 10.1051/jphyscol:1969415

CONJECTURES SUR L'ÉTAT SMECTIQUE

P. G. de GENNES

Faculté des Sciences, Orsay, et C. E. N., Saclay


Résumé
On présente une description phénoménologique des déformations dans un smectique impliquant deux paramètres scalaires : le déplacement u des couches perpendiculairement à leur plan et la dilatation en volume θ. L'intensité de la lumière diffusée par les fluctuations de u et de θ est faible sauf lorsque le vecteur de diffusion est presque parallèle au plan des couches. On analyse aussi le spectre des vibrations de grande longueur d'onde : pour un vecteur d'onde q oblique par rapport au plan des couches, on attend deux branches acoustiques observables en effet Brillouin.


Abstract
A continuum theory for smectic liquid crystals is constructed in terms of two scalar functions : the displacement u of the layers normal to their plane and the volume dilatation θ. The intensity of the light scattering due to thermal fluctuations of u and of θ is expected to be weak - the only exception corresponding to a scattering wave vector parallel to the plane of the layers. The frequency spectrum of the vibrations (for a wave-vector q neither parallel nor normal to the optical axis) shows two acoustic branches which should be observable by Brillouin scattering.