Numéro
J. Phys. Colloques
Volume 32, Numéro C4, Octobre 1971
COLLOQUE INTERNATIONAL DU C.N.R.S.
PROCESSUS ÉLECTRONIQUES SIMPLES ET MULTIPLES DU DOMAINE X ET X-UV
Page(s) C4-139 - C4-144
DOI https://doi.org/10.1051/jphyscol:1971425
COLLOQUE INTERNATIONAL DU C.N.R.S.
PROCESSUS ÉLECTRONIQUES SIMPLES ET MULTIPLES DU DOMAINE X ET X-UV

J. Phys. Colloques 32 (1971) C4-139-C4-144

DOI: 10.1051/jphyscol:1971425

MANIFESTATION OF ATOMlC DYNAMICS THROUGH THE AUGER EFFECT

M. O. KRAUSE1, T. A. CARLSON1 and W. E. MODDEMAN2

1  Oak Ridge National Laboratory Oak Ridge, Tennessee U. S. A.
2  Guest student from the University of Tennessee, Knoxville, Tennessee, USA


Résumé
Utilisant comme exemple le spectre Auger du néon, il est montré que le spectre Auger renferme des informations précises sur l'interaction du rayonnement, ou des particules, avec les électrons du cortège électronique et sur les mécanismes d'interaction électron-électron dans l'atome ionisé dans ses couches internes. On peut différencier les processus d'ionisation simple, d'ionisation double, d'ionisation-excitation, etc. Environ 90 lignes du spectre du néon sont classifiées d'après ces processus fondamentaux. Les énergies et les intensités relatives des lignes appartenant aux différents processus sont présentées et comparées avec la théorie et des résultats d'autres expériences. La dépendance du spectre au mode d'excitation est discutée.


Abstract
Using the neon Auger spectrum as an example, Auger spectra are shown to yield detailed information on the interaction of radiation or particles with atomic electrons and on the mechanics of electron-electron interaction of the innershell ionized atom. Processes such as simple ionization, simple excitation, double ionization, excitation-ionization, etc., can be distinguished and studied by way of Auger electron spectrometry. In accordance with the underlying physical processes we present a classification of the some 90 lines of the neon spectrum, obtained both by photon and electron excitation. Relative energies and intensities of the lines within the various categories are given, and compared with theory and data from different sources. Dependence of spectral intensities on excitation conditions is discussed.