Numéro
J. Phys. Colloques
Volume 32, Numéro C1, Février 1971
EXPOSÉS et COMMUNICATIONS présentés à la 7ème CONFÉRENCE INTERNATIONALE DE MAGNÉTISME 1970
Page(s) C1-268 - C1-270
DOI https://doi.org/10.1051/jphyscol:1971189
EXPOSÉS et COMMUNICATIONS présentés à la 7ème CONFÉRENCE INTERNATIONALE DE MAGNÉTISME 1970

J. Phys. Colloques 32 (1971) C1-268-C1-270

DOI: 10.1051/jphyscol:1971189

ÉTUDE PAR EFFET MÖSSBAUER DU COMPOSÉ SEMI-MÉTALLIQUE A ORDRE LACUNAIRE Fe3Se4

J.R. REGNARD1 and J.C. HOCQUENGHEM2

1  Centre d'Etudes Nucléaires, Grenoble, France
2  Centre d'Etudes Nucléaires, Saclay, France


Résumé
Fe3Se4 cristallise dans le groupe d'espace I2/m isomorphe de Cr3X4 (X = S, Se, Te). C'est un composé monoclinique pseudo-hexagonal qui dérive du type NiAs et présente un ordre lacunaire. Dans ce composé ferrimagnétique, la variation de l'intégrale d'échange entre les atomes de fer des sites I et II, suivant l'axe c, est responsable de la transition magnétique, du fait du passage d'électrons dans la bande de conduction. Dans le domaine des hautes températures (T > Tc-N = 320 °K), les spins fluctuent très rapidement dans le temps et ceci explique l'asymétrie du doublet quadrupolaire observée en effet Mössbauer. En dessous de la température d'ordre, des électrons se piègent au voisinage des plans II de fer sans lacunes, à densité moyenne de charge positive la plus grande. Cette propriété différencie ainsi les sites I et II et se trouve vérifiée par la présence à 4,2 °K de deux champs magnétiques et quadrupolaires hyperfins différents.


Abstract
The ternary Selenide Fe3Se4 (group I2/m) is isomorphous of Cr3X4 (X = S, Se, Te). It is a pseudohexagonal monoclinic compound deriving from NiAs type and presenting ordered vacancies. In this ferrimagnetic compound, the exchange integral variation between iron atoms, along c axis in 2 (c) and 4 (i) crystalline sites induces a magnetic transition. This transition results of the transfer of at least one electron to the conduction band. In the high temperature region (T > Tc-N = 320 °K), spins fluctuate very rapidly and this explains the quadrupolar splitting assymetry observed by Mössbauer effect. Below Tc-N, electrons are trapped about iron planes II without vacancies, which have greater positive charge density than the planes with vacancies. This property differenciates the 2 (c) and 4 (i) iron sites and is confirmed by the existence of two different quadrupolar and magnetic hyperfine fields at 4,2 °K.