Numéro
J. Phys. Colloques
Volume 32, Numéro C1, Février 1971
EXPOSÉS et COMMUNICATIONS présentés à la 7ème CONFÉRENCE INTERNATIONALE DE MAGNÉTISME 1970
Page(s) C1-1107 - C1-1109
DOI http://dx.doi.org/10.1051/jphyscol:19711394
EXPOSÉS et COMMUNICATIONS présentés à la 7ème CONFÉRENCE INTERNATIONALE DE MAGNÉTISME 1970

J. Phys. Colloques 32 (1971) C1-1107-C1-1109

DOI: 10.1051/jphyscol:19711394

MAGNETIC SUSCEPTIBILITY AND NUCLEAR RESONANCE STUDIES OF METAL-INSULATOR TRANSITION OF (V1-x Crx)2O3 AND (V1-xALx)2O3

A. MENTH, A. C. GOSSARD and J. P. REMEIKA

Bell Telephone Laboratories, Incorporated Murray Hill, New Jersey


Résumé
L'addition de Cr ou de Al dans V2O3 provoque le passage d'une phase métallique à une phase isolante paramagnétique. Nous rapportons les comportements de la susceptibilité magnétique et de la résonance magnétique nucléaire qui résultent de cette transition. Les mesures de susceptibilité entre 4 °K et 905 °K montrent une augmentation finie de ~ 0,5 x 10-3 (e. u. m./mole) au passage dans l'état isolant paramagnétique. Le déplacement de Knight du 51V augmente de ~ 0.1 % dans la phase isolante. Les résultats fournissent une preuve microscopique d'une modification du premier ordre dans la structure électronique des électrons d, lors de la transition métal-isolant.


Abstract
Addition of Cr or Al to V2O3 produces a transition from a metallic phase to a paramagnetic insulating phase. We report the magnetic susceptibility and nuclear magnetic resonance behavior which results from this transition. Susceptibility measurements from 4 °K to 950 °K showed a discrete increase of ~ -0.5 x 10-3 (e. m. u./mole) on passing to the paramagnetic insulating state. The 51V Knight shift increased by ~ 0.1 % in the insulating phase. The results constitute microscopic evidence of a first order change in the electronic structure of the d electrons in the metal-to-insulator transition.