Numéro
J. Phys. Colloques
Volume 32, Numéro C1, Février 1971
EXPOSÉS et COMMUNICATIONS présentés à la 7ème CONFÉRENCE INTERNATIONALE DE MAGNÉTISME 1970
Page(s) C1-1110 - C1-1111
DOI http://dx.doi.org/10.1051/jphyscol:19711395
EXPOSÉS et COMMUNICATIONS présentés à la 7ème CONFÉRENCE INTERNATIONALE DE MAGNÉTISME 1970

J. Phys. Colloques 32 (1971) C1-1110-C1-1111

DOI: 10.1051/jphyscol:19711395

COLLECTIVE ELECTRON THEORY OF THE VERWEY TRANSITION IN MAGNETITE

J. R. CULLEN and EARL CALLEN

U. S. Naval Ordnance Laboratory, Silver Spring, Md, American University, Washington, D. C.


Résumé
On décrit un modèle d'électrons collectifs pour rendre compte du comportement de la magnétite à basse température. On présente un calcul par la méthode « tight-binding » dans lequel on introduit des paramètres d'ordre abaissant la symétrie afin de décrire la structure électronique à basse température. On explique ainsi directement les spectres Mössbauer observés récemment dans la magnétite. On montre aussi comment la théorie peut être généralisée pour être appliquée à la diffraction des électrons et des neutrons.


Abstract
A collective electron approach to the low temperature behaviour of magnetite is described. We present the results of a tight-binding band calculation in which symmetry-breaking order parameters are introduced to describe the low-temperature electronic structure. These orderings are used to explain in a direct way the extra spectra observed in recent Mössbauer experiments on magnetite. We also indicate how the theory can be generalized to account for the electron and neutron diffraction measurements.