Numéro
J. Phys. Colloques
Volume 32, Numéro C1, Février 1971
EXPOSÉS et COMMUNICATIONS présentés à la 7ème CONFÉRENCE INTERNATIONALE DE MAGNÉTISME 1970
Page(s) C1-761 - C1-762
DOI http://dx.doi.org/10.1051/jphyscol:19711265
EXPOSÉS et COMMUNICATIONS présentés à la 7ème CONFÉRENCE INTERNATIONALE DE MAGNÉTISME 1970

J. Phys. Colloques 32 (1971) C1-761-C1-762

DOI: 10.1051/jphyscol:19711265

FINITE TEMPERATURE EXCHANGE CORRELATION : APPLICATION TO NMR LINEWIDTHS IN MAGNETIC INSULATORS

D. W. HONE and B. G. SILBERNAGEL

Department of Physics University of California, Santa Barbara, California, 93106


Résumé
On calcule les variations avec la température des largeurs de raie des résonances nucléaires paramagnétiques resserrées par l'échange, ƊH(T), de la résonance de F19 dans MnF2, KMnF3, et RbMnF3. Au premier degré de (TN/T), l'on obtient, par des développements valables pour des périodes courtes, les fonctions corrélatives qui déterminent ƊH(T). L'on calcule aussi le coefficient de dispersion qui caractérise leur comportement après longtemps. Ensuite l'on offre des courtes interpolations entre ces limites. Les prédictions qui en résultent pour le coefficient de (TN/T) dans la formule pour ƊH s'accordent avec l'expérience, ayant un écart dans le pire cas de 20 pour cent seulement. Ceci constitue une nette amélioration sur les prédictions d'autres théories fréquemment employées.


Abstract
The temperature dependent exchange narrowed paramagnetic linewidths ƊH(T) of the F

19

NMR in MnF2, KMnF3, and RbMnF3 are calculated. To first order in (TN/T),the auto- and pair correlation functions which determine [ƊH(T) are obtained through short time expansions, calculation of the diffusion coefficient characterizing long time behavior, and short interpolations between these limiting regions. The resulting predictions for the term in ƊH linear in (TN/T) agree with experiment to within 20 % in the worst case. This is a substantial improvement over the predictions of other commonly used theories.