Numéro
J. Phys. Colloques
Volume 31, Numéro C2, Mai-Juin 1970
COLLOQUE SUR LES MECANISMES DES REACTIONS NUCLEAIRES
Page(s) C2-223 - C2-224
DOI http://dx.doi.org/10.1051/jphyscol:1970282
COLLOQUE SUR LES MECANISMES DES REACTIONS NUCLEAIRES

J. Phys. Colloques 31 (1970) C2-223-C2-224

DOI: 10.1051/jphyscol:1970282

ETUDE DE LA DESINTEGRATION DU 12C EN 3α

A. Giorni1, 2 and D. Kong A Siou1, 2

1  Institut des Sciences Nucléaires, Cedex 257, 38 GRENOBLE-GARE
2  Laboratoire de Physique Nucléaire, Centre d'Etudes Nucléaires, Cedex 85, 38 GRENOBLE-GARE


Résumé
La réaction 11B+p → 12C → 3α est étudiée à Ep = 0.163, 0.68, 1.4 et 2 MeV. Les résultats sont comparés à un calcul où l'amplitude de réaction tient compte de la formation du 12C et des interactions α-α dans l'état final. Le mécanisme de la réaction séquentielle avec une seule interaction α-α dans l'état final conduit à une explication satisfaisante des spectres expérimentaux. Toutefois, les résultats relatifs à la résonance 0+ du 12C située à Ep = 2 MeV sont moins bons du fait que, dans cette région, la contribution des niveaux voisins 1- et 3- du 12C n'est pas négligeable.


Abstract
The 11B+p → 12C → 3α reaction have been studied at Ep = 0.163, 0.68, 1.4 and 2 MeV. A calculation in which the reaction amplitude including the formation of a compound nucleus of 12C and α-α final state interactions is compared to our data. The sequential decay with only one α-α interaction gives a good description of the experimental results. However, the calculations and experimental results are not in a good agreement for the 0+ level of the 12C nucleus because, in this region, the 0+, 1- and 3- levels are in interference.