Numéro
J. Phys. Colloques
Volume 27, Numéro C1, Janvier 1966
COLLOQUE DE PHYSIQUE NUCLÉAIRE SUR LES NOYAUX LÉGERS
Page(s) C1-150 - C1-151
DOI http://dx.doi.org/10.1051/jphyscol:1966175
COLLOQUE DE PHYSIQUE NUCLÉAIRE SUR LES NOYAUX LÉGERS

J. Phys. Colloques 27 (1966) C1-150-C1-151

DOI: 10.1051/jphyscol:1966175

ÉTUDE DES RÉACTIONS (d,p) SUR NOYAUX LÉGERS A BASSE ÉNERGIE

H. BEAUMEVIEILLE, N. LONGEQUEUE, J. P. LONGEQUEUE and NGUYEN VAN SEN

Université et Centre d'Etudes Nucléaires de Grenoble Laboratoire de Physique Nucléaire


Résumé
Les distributions angulaires des réactions (d, p) (Ed ≈ 300 keV) étudiées sur 16O, 11B et 6Li suggèrent un mécanisme d'interaction directe, avec forte intensité vers l'arrière, les distributions angulaires (d, α) étant symétriques par rapport à π/2. Un essai d'interprétation par stripping de Coulomb pour 16O et 11B donne de bons résultats en dehors des résonances en (d, α).


Abstract
The strong backward intensity of the angular distributions of the (d, p) reactions (Ed ≈ 300 keV) on 16O, 11B and 6Li suggests a direct interaction mechanism, the angular distributions (d, α) being π/2 symmetric. An interpretation of the results for 16O and 11B by Coulomb stripping gives a good fit outside the resonances of the (d, α) reaction.