Numéro
J. Phys. Colloques
Volume 28, Numéro C4, Août 1967
COLLOQUE SUR LES CENTRES COLORÉS
Page(s) C4-66 - C4-71
DOI http://dx.doi.org/10.1051/jphyscol:1967409
COLLOQUE SUR LES CENTRES COLORÉS

J. Phys. Colloques 28 (1967) C4-66-C4-71

DOI: 10.1051/jphyscol:1967409

APPLICATION DE LA THÉORIE DU COUPLAGE LINÉAIRE AUX CENTRES, F+2 ET F+3 DANS LE FLUORURE DE LITHIUM

Y. FARGE, G. TOULOUSE and M. LAMBERT

Laboratoire de Physique des Solides, Faculté des Sciences d'Orsay, 91 - Orsay


Résumé
La théorie du couplage linéaire permet d'interpréter correctement la position des bandes d'absorption et d'émission à 4 °K des centres F+2 et F+3 dans LiF, l'intensité relative des raies sans phonon par rapport aux bandes et les variations des largeurs de ces bandes avec la température. Elle devient insuffisante lorsqu'on étudie des effets plus petits comme les déplacements des bandes avec la température.


Abstract
The linear coupling theory gives a sufficiently good interpretation for the position of absorption and emission bands at 4 °K, for the relative intensity of the vibrationless lines compared with the bands, and for the temperature dependence of these band widths. The theory breaks down when smaller effects are studied, e. g. the temperature shift of absorption and emission bands.