Numéro
J. Phys. Colloques
Volume 27, Numéro C3, Juillet-Août 1966
COLLOQUE SUR LA PHYSIQUE DES DISLOCATIONS
Page(s) C3-103 - C3-108
DOI http://dx.doi.org/10.1051/jphyscol:1966313
COLLOQUE SUR LA PHYSIQUE DES DISLOCATIONS

J. Phys. Colloques 27 (1966) C3-103-C3-108

DOI: 10.1051/jphyscol:1966313

DÉFAUTS D'EMPILEMENT DANS L'URANIUM α

J. LETEURTRE

Centre d'Etudes Nucléaires de Fontenay-aux-Roses


Résumé
On a trouvé que l'uranium α écroui à - 120 °C présente de nombreuses fautes d'empilement. Le plan de ces fautes a été déterminé : c'est le plan (001) et leur vecteur de faute est : [0, ± 0,41 b, 0] avec une longueur de 2,46 Å. Le faisceau d'électrons en traversant la faute d'empilement subit un déphasage, mais, originalité de l'uranium, ce déphasage prend de nombreuses valeurs selon le plan réflecteur choisi, alors que dans le système C. F. C. le déphasage vaut toujours 0 ou ± 2 π/3. On a donc étudié le contraste de ces fautes dans les images de microscopie électronique.


Abstract
α-uranium cold-worked at - 120 °C, shows numerous very extended dislocations. The plane and the Burgers vector of these faults are respectively the (001) plane and the vector, 2.46 Å long, with indexes [0, ± 0.41 b, 0]. If the reflecting plane is (h, k, l), when crossing the fault, the phase shift of Bloch waves is α = ± 0,82 kπ. The contrast of these faults is studied. The agreement between computed and observed fringes may be considered as an experimental confirmation of the Burgers vector of these deformation faults.