Numéro
J. Phys. Colloques
Volume 27, Numéro C1, Janvier 1966
COLLOQUE DE PHYSIQUE NUCLÉAIRE SUR LES NOYAUX LÉGERS
Page(s) C1-145 - C1-146
DOI http://dx.doi.org/10.1051/jphyscol:1966172
COLLOQUE DE PHYSIQUE NUCLÉAIRE SUR LES NOYAUX LÉGERS

J. Phys. Colloques 27 (1966) C1-145-C1-146

DOI: 10.1051/jphyscol:1966172

LES EFFETS DE LA POLARISATION SUR LES FLUCTUATIONS D'ERICSON

G. DUMAZET1 and M. LAMBERT2

1  Institut d'Etudes Nucléaires d'Alger
2  Institut de Physique Nucléaire, Faculté des Sciences, Lyon


Résumé
Dans la région du continuum, les composantes de la polarisation différentielle doivent manifester des fluctuations d'Ericson dont la variance est plus grande que celle des sections efficaces et d'autant plus grande que le faisceau ou la cible (ou tous les deux) sont polarisés.


Abstract
In the continuum, the tensorial components of polarisation have to exhibit Ericson fluctuations. The variance of these fluctuations is larger than for the cross sections. The more polarised the beam and/or the target, the greater are the fluctuations.