Numéro
J. Phys. Colloques
Volume 51, Numéro C2, Février 1990
Premier Congrès Français d'Acoustique / First French Conference on Acoustics
Page(s) C2-1287 - C2-1290
DOI https://doi.org/10.1051/jphyscol:19902302
Premier Congrès Français d'Acoustique / First French Conference on Acoustics

J. Phys. Colloques 51 (1990) C2-1287-C2-1290

DOI: 10.1051/jphyscol:19902302

CAPTEURS DE PRESSION POUR LE CONTRÔLE DE GÉNÉRATEURS D'ONDES DE CHOC ÉLECTROHYDRAULIQUE

J.L. MESTAS et D. CATHIGNOL

INSERM U.281, 151 crs Albert Thomas, F-69003 Lyon, France


Résumé
La mesure de l'onde de pression acoustique et la détermination du diagramme de rayonnement sont deux éléments essentiels à la caractérisation des générateurs électrohydrauliques employés en lithotritie extracorporelle. Ces types de générateurs délivrent des pressions brèves à valeurs maximales élevées ( 20 à 100 MPa) dont les écarts types sont voisins de 33 %. Les capteurs existants sont peu résistants à l'application d'un grand nombre de choc. Nous proposons un capteur, construit autour d'un film piézo-électrique de type PVDF de 25 µm d'épaisseur protégé par son inclusion dans une résine époxyde d'impédance acoustique voisine. Les essais en durée de vie montrent une tenue à plus de 20.000 chocs sans détérioration macroscopique ni perte de sensibilité du capteur.


Abstract
The shock wave measurement and the determination of the focal beam areas are the two most significant points which characterize electrohydraulic generator in extracorporeal lithotripsy. These generators give acoustic impulse pressure with maximum pic values of 20 to 100 MPa (the standart deviation is 33 %). The existing probes are easily damaged with shock wave applications. We propose a new piezo-electric probe built with a 25 µm PVDF film embodided in an epoxy resin with the same impedance. No sensibility change and no macroscopic damage occured after 20.000 shocks.