Numéro
J. Phys. Colloques
Volume 49, Numéro C7, Décembre 1988
Atomic Physics for Ion Driven Fusion-IV
Page(s) C7-59 - C7-68
DOI https://doi.org/10.1051/jphyscol:1988707
Atomic Physics for Ion Driven Fusion-IV

J. Phys. Colloques 49 (1988) C7-59-C7-68

DOI: 10.1051/jphyscol:1988707

SEMICLASSICAL THEORY OF ION STOPPING

R.M. MORE et K.H. WARREN

Lawrence Livermore National Laboratory, Livermore, CA 94550, U.S.A.


Résumé
Le calcul du ralentissement d'ions multichargés nécessite l'élaboration de nouvelles techniques pour la détermination des forces d'oscillateur. Nous décrivons, ici, une méthode semi-classique donnant les éléments de matrice électroniques et les forces d'oscillateur correspondantes. La méthode est évaluée par comparaison avec des résultats connus pour le potentiel de Coulomb. Elle est numériquement robuste et raisonnablement précise pour toutes les transitions considérées. Elle est appliquée par le potentiel de Bethe pour l'excitation de l'hydrogène.


Abstract
There is a need for a convenient method to calculate oscillator strengths for highly charged ions for application to the calculation of stopping powers. In this paper we describe a new semiclassical method for finding electron matrix-elements and oscillator strengths. The method is tested by comparison with known results for the Coulomb potential and proves to be numerically robust and reasonably accurate for all transitions examined. It is applied to calculate the hydrogen Bethe excitation potential.