Numéro
J. Phys. Colloques
Volume 46, Numéro C6, Septembre 1985
MMA' 85
Europhysics Conference on Magnetic Materials for Applications
Page(s) C6-19 - C6-24
DOI https://doi.org/10.1051/jphyscol:1985603
MMA' 85
Europhysics Conference on Magnetic Materials for Applications

J. Phys. Colloques 46 (1985) C6-19-C6-24

DOI: 10.1051/jphyscol:1985603

COMPOSITION AND TEMPERATURE DEPENDENCE OF MAGNETIC TRANSITIONS IN SPUTTERED GdCo FILMS FOR MAGNETO-OPTIC DATA STORAGE

R. Carey, D.M. Newman et B.W.J. Thomas

Coventry (Lanchester) Polytechnic, Priory Street, Coventry CV1 5FB, U.K.


Résumé
Le retournement de l'aimantation dans plusieurs couches minces Gd-Co de composition entre 20 et 46 % Gd, déposées par pulvérisation r.f., a été étudié par effet Kerr polaire à λ = 633 mm, sous des champs jusqu'à ± 10 kOe. Les observations à température ambiante montrent que certaines compositions, qui ne correspondent pas à celle pour laquelle une compensation de l'aimantation est attendue (~ 20/80), présentent une forte coercivité inhabituelle, jusqu'à 6 kOe, et des cycles d'hystérésis très carrés qui indiquent une anisotropie perpendiculaire intrinsèque significative. Le tracé de la coercivité en fonction de la composition met donc en évidence des maxima très marqués qui sont attribués à des transitions de structure du sous-réseau magnétique dominant dans le film, et semblent également se manifester par des maxima dans l'aimantation à saturation. Des transitions magnétiques pour des compositions choisies sont aussi produites facilement par des variations thermiques. La dépendance en température de la coercivité des films correspond bien à celle requise pour un milieu magnéto-optique de stockage piloté par un faisceau.


Abstract
Magnetization reversal in a number of r.f. sputtered GdCo films with compositions in the range 20-46 at.% Gd has been studied using the polar Kerr effect at λ = 633 nm and drive fields up to ± 10 kOe. Room temperature observations show that some compositions other than that expected to achieve room temperatue magnetization compensation (~ 20/80) have unusually large coercivities, up to 6 kOe, and very square hysteresis loops indicative of significant inherent perpendicular anisotropy. The coercivity versus composition plot therefore shows some extremely sharp coercivity maxima which are thought to be associated with transitions in the magnetic dominance of the film subnetwork structure and also seem to relate to maxima in the saturation magnetization. Magnetic transitions at selected compositions are also easily produced by a change in film temperature. The temperature dependent coercivity of these films is well suited to that required by beam addressable magneto-optic storage media.