Numéro
J. Phys. Colloques
Volume 44, Numéro C10, Décembre 1983
Conférence Internationale sur Ellipsométrie et autres Méthodes Optiques pour l'Analyse des Surfaces et Films Minces / Ellipsometry and other Optical Methods for Surface and Thin Film Analysis
Page(s) C10-395 - C10-395
DOI https://doi.org/10.1051/jphyscol:19831081
Conférence Internationale sur Ellipsométrie et autres Méthodes Optiques pour l'Analyse des Surfaces et Films Minces / Ellipsometry and other Optical Methods for Surface and Thin Film Analysis

J. Phys. Colloques 44 (1983) C10-395-C10-395

DOI: 10.1051/jphyscol:19831081

BULK PLASMON RESONANCES IN ELECTROREFLECTANCE SPECTRA OF THIN SILVER LAYERS

F. Forstmann1, K. Kempa1, G. Piazza2 et D.M. Kolb2

1  Freie Universität Berlin, Fachbereich Physik WE5, Arnimallee 14, D-1000 Berlin 33, F.R.G.
2  Fritz-Haber-Inst. der MPG, Berlin, F.R.G.


Résumé
Les spectres d'électroréflectance (ER) de couches minces d'argent sur or ont été mesurés au voisinage de la fréquence de plasma de l'argent (ωp = 3,8 eV). Pour des épaisseurs croissantes de la couche d'argent électrodéposée, le signal ER montre des oscillations en lumière polarisée p. Ces oscillations peuvent être reliées à des ondes de plasma stationnaires, et fournissent une méthode très précise pour l'étude de la dispersion du plasmon de volume à grandes longueurs d'onde, faibles k. L'analyse basée sur une séparation de la réponse en une partie électrons libres et une partie due aux électrons liés, met en évidence des déviations par rapport aux résultats RPA-gaz d'électrons.


Abstract
Electroreflectance spectra of thin silver layers on gold have been measure around the plasma frequency of Ag(ωp = 3.8 eV). With growing thickness of the electrodeposited silver layer, the ER-signal shows oscillations for p-polarized light. These oscillations can be related to standing plasma waves and establish a very accurate method for the investigation of the bulk plasmon dispersion at long wavelengths, small k. The evaluation on the basis of a separation of the response into a free electron part and a part due to bound electrons shows deviations from the RPA-electron gas results.