Numéro
J. Phys. Colloques
Volume 44, Numéro C10, Décembre 1983
Conférence Internationale sur Ellipsométrie et autres Méthodes Optiques pour l'Analyse des Surfaces et Films Minces / Ellipsometry and other Optical Methods for Surface and Thin Film Analysis
Page(s) C10-333 - C10-336
DOI https://doi.org/10.1051/jphyscol:19831066
Conférence Internationale sur Ellipsométrie et autres Méthodes Optiques pour l'Analyse des Surfaces et Films Minces / Ellipsometry and other Optical Methods for Surface and Thin Film Analysis

J. Phys. Colloques 44 (1983) C10-333-C10-336

DOI: 10.1051/jphyscol:19831066

EVIDENCE FOR LOW DENSITY OF ACTIVE SITES IN SURFACE-ENHANCED RAMAN SCATTERING

B. Pettinger et L. Moerl

Fritz-Haber-Institut der Max-Planck-Gesellschaft, Faradayweg 4-6, D-1000 Berlin 33, F.R.G.


Résumé
La diffusion Raman exaltée de surface (SERS), utilisant la pyridine comme molécule sonde, a été étudiée en modifiant les électrodes d'Ag par des dépôts de Cu inférieurs à la monocouche. Dès un taux de recouvrement θ = 0,003, les sites actifs pour le SERS, associés aux atomes de Cu, deviennent plus stables, et de nouvelles bandes typiques de complexes de surface Cu-pyridine apparaissent, tandis que celles des complexes Ag-pyridine s'affaiblissent. L'amplification des champs électromagnétiques pour des électrodes rugueuses étant estimée inférieure à 1000, ces effets mettent en évidence le rôle dominant des processus d'exaltation locale dans SERS.


Abstract
Surface-enhanced Raman scattering (SERS) using pyridine as probe molecule was studied by modification of Ag-electrodes with deposition of Cu submonolayers. Already at a coverage of θ = 0.003 (SERS) active sites, so far associated with Cu atoms, become more stable and new bands typically for Cu-pyridine surface complexes begin to rise whereas those for Ag-pyridine drop. Since electromagnetic enhancement at roughened electrodes is estimated to be less than 1000, these effects evidence the dominant role of local enhancement processes in SERS.