Numéro
J. Phys. Colloques
Volume 44, Numéro C3, Juin 1983
Conférence Internationale sur la Physique et la Chimie des Polymères Conducteurs
CONDUCTEURS ET SUPRACONDUCTEURS SYNTHÉTIQUES A BASSE DIMENSION
Page(s) C3-517 - C3-520
DOI https://doi.org/10.1051/jphyscol:19833105
Conférence Internationale sur la Physique et la Chimie des Polymères Conducteurs
CONDUCTEURS ET SUPRACONDUCTEURS SYNTHÉTIQUES A BASSE DIMENSION

J. Phys. Colloques 44 (1983) C3-517-C3-520

DOI: 10.1051/jphyscol:19833105

AC HOPPING CONDUCTION IN UNDOPED TRANS - POLYACETYLENE

J.A. Chroboczek1, 2 and S. Summerfield3, 4

1  Institute of Physics, P.A.N. Al. Lotników 32/46,02-668 Warsaw.
2  Max Planck Institute, Grenoble, France
3  Physics Department, Univ. of Warwick, Coventry CV4 7AL, U.K.
4  Max Planck Institute, Stuttgart, F.R.G.


Résumé
Nous montrons que dans l'approximation de paire étendue (APE) la probabilité de saut donnée par Miller et Abrahams explique mieux le comportement de σ (T, ω) et de σDC (T) que celle donnée par Kivelson.


Abstract
We show that within the extended pair approximation (EPA) the transition rate of Miller and Abrahams accounts better for the behaviour of σ (T, ω) et de σDC (T) than that given by Kivelson.