Numéro
J. Phys. Colloques
Volume 43, Numéro C9, Décembre 1982
Physics of Non Crystalline Solids
Proceedings of the 5th International Conference / Physique des Solides Non Cristallins
Comptes rendus du 5ème Congrès International
Page(s) C9-603 - C9-606
DOI https://doi.org/10.1051/jphyscol:19829120
Physics of Non Crystalline Solids
Proceedings of the 5th International Conference / Physique des Solides Non Cristallins
Comptes rendus du 5ème Congrès International

J. Phys. Colloques 43 (1982) C9-603-C9-606

DOI: 10.1051/jphyscol:19829120

PLASTICITY AND FRACTURE OF INORGANIC GLASSES AT HIGH SPEED GRINDING

M.G. Schinker et W. Döll

Fraunhofer-Institut für Werkstoffmechanik, Rosastr. 9, GFR 7800 Freiburg, F.R.G.


Résumé
Pour différents verres optiques il a été procédé à une simulation de meulage à haute vitesse, un test de rayure par un diamant unique à une vitesse allant jusqu'à 100m/s. La plasticité et la fracture et le comportement des verres pour une seule rayure ont été étudiés directement au microscope et analysés consécutivement par microscopie électronique à balayage. La création des surfaces de fracture perpendiculaires a été restreinte à basse vitesse jusqu'à plusieurs mètres par seconde dépendant du type de verre. A plus haute vitesse il est observé que la plasticité des rainurages a lieu et indique une très haute température. Le comportement plastique des verres montre un changement dépendant du verre et de la vitesse qui est associé à un changement du quasi-isotherme vers l'adiabatique dans la zone de contact à plus haute température.


Abstract
For different optical glasses the high-speed grinding process has been simulated by scratching the surfaces with a single point diamond tool in the speed range up to 100 m/s and the plasticity and fracture behavior of the glasses in the only once scratched grooves have been investigated by direct microscopic observation and by subsequent SEM-analysis. The generation of median cracks perpendicular to the surface is found to be restricted to low speeds in the range of metres per second, dependent on the type of glass. At higher speeds plastic grooving takes place and indication to very high temperatures are observed in the grooves. The plastic behavior of the glasses shows a glass and speed dependent change which has been associated to a change from quasi-isothermal yielding to adiabatic flow at higher temperatures in the scratched zone.