Numéro
J. Phys. Colloques
Volume 37, Numéro C1, Janvier 1976
EXPOSÉS et COMMUNICATIONS présentés au COLLOQUE
Hydrodynamique Physique et Instabilités / Physical Hydrodynamics and Instabilities
Page(s) C1-213 - C1-217
DOI https://doi.org/10.1051/jphyscol:1976133
EXPOSÉS et COMMUNICATIONS présentés au COLLOQUE
Hydrodynamique Physique et Instabilités / Physical Hydrodynamics and Instabilities

J. Phys. Colloques 37 (1976) C1-213-C1-217

DOI: 10.1051/jphyscol:1976133

COMPORTEMENT CRITIQUE DE FERROMAGNÉTIQUES PROCHES DU MODÈLE DE HEISENBERG A DEUX DIMENSIONS

A. DUPAS and J.-P. RENARD

Institut d'Electronique Fondamentale Bat. 220, Université Paris-Sud, 91405 Orsay, France


Résumé
On a mesuré la susceptibilité parallèle et perpendiculaire des cristaux ferromagnétiques K2CuF4 et (CH3NH3)2CuCl4 dans la zone critique. Dans les deux ferromagnétiques, la variation thermique de χ|| ne peut être décrite par une loi en puissance simple de la forme ε avec γ = T/Tc - 1 sur un large intervalle de températures. Par suite du crossover dimensionnel, la valeur locale de y croît de 1 pour K2CuF4 et 1,23 pour (CH3NH3)2CuCl4 dans le voisinage immédiat de Tc à une valeur maximum de l'ordre de 2. Le comportement des susceptibilités perpendiculaires met bien en évidence le crossover avec l'anisotropie d'échange ; l'exposant de crossover correspondant a une valeur élevée, de l'ordre de 2,5 à 3, pour ces systèmes quasi bidimensionnels faiblement anisotropes.


Abstract
The parallel magnetic susceptibilities of ferromagnetic K2CuF4 and (CH3NH3)2CuCl4 have been measured near the critical temperature. In both ferromagnets, the thermal dependence cannot be described by the simple power law ε with ε = T/Tc-1 over a large range of temperatures. Due to the crossover with dimensionality, the γ value increases from 1 for K2CuF4 and 1.23 for (CH3NH3)2CuCl4 in the immediate vicinity of Tc, to a maximum value of about 2. Crossover with exchange anisotropy appears clearly in the behavior of the perpendicular susceptibilities. The corresponding crossover exponent has a high value of about 2.5-3 in these quasi-bidimensional slightly anisotropic systems.