Numéro
J. Phys. Colloques
Volume 33, Numéro C2, Avril 1972
2e CONGRÈS EUROPÉEN DE FERROÉLECTRICITÉ
Page(s) C2-77 - C2-78
DOI https://doi.org/10.1051/jphyscol:1972222
2e CONGRÈS EUROPÉEN DE FERROÉLECTRICITÉ

J. Phys. Colloques 33 (1972) C2-77-C2-78

DOI: 10.1051/jphyscol:1972222

THE FERROELECTRIC TRANSITION OF (NH4)2SO4

H.-G. UNRUH and U. RÜDIGER

Institut für Angewandte Physik der Universität Münster, 44 Münster, Germany


Résumé
A l'aide de raisonnements de thermodynamique, on montre que les fonctions diélectriques D(E), propres à l'état paraélectrique et à l'état ferroélectrique du sulfate d'ammonium ne se déduisent pas l'une de l'autre de façon continue. En conséquence, on suppose que la transition de phase à 223 K n'est pas une transition diélectrique. Pour expliquer la dépendance avec la température de la polarisation spontanée de ce cristal et du composé deutéré correspondant, on suppose une distribution du type ferriélectrique des moments dipolaires.


Abstract
By thermodynamical arguments it is shown that the dielectric functions D(E), appropriate to the paraelectric and to the ferroelectric state of ammonium sulfate do not transform into one another continuously. The phase transition at 223 K is supposed to be not a dielectric one, therefore. It is suggested to explain the temperature dependence of the spontaneous polarization of this crystal and the respective deuterated compound by the assumption of a ferrielectric array of dipole moments.