Issue
J. Phys. Colloques
Volume 44, Number C2, Mars 1983
Colloque International du C.N.R.S. sur la Conjugaison de Phase et les Instabilités Optiques / Optical Phase Conjugation and Instabilities
Page(s) C2-45 - C2-58
DOI https://doi.org/10.1051/jphyscol:1983208
Colloque International du C.N.R.S. sur la Conjugaison de Phase et les Instabilités Optiques / Optical Phase Conjugation and Instabilities

J. Phys. Colloques 44 (1983) C2-45-C2-58

DOI: 10.1051/jphyscol:1983208

OPTICAL PHASE CONJUGATION IN LASER RESONATORS

C.R. Giuliano, R.C. Lind, T.R. O'Meara et G.C. Valley

Hughes Research Laboratories, 3011 Malibu Canyon Road, Malibu, California 90265, U.S.A.


Résumé
L'utilisation de miroirs conjugués en phase dans des structures optiques oscillantes a suscité de l'intérêt récemment, aussi bien d'un point de vue expérimental que théorique. Un des aspects attrayant d'un résonateur en conjugaison de phase, RCP, est son aptitude à produire une onde émergeante dont le front d'onde dépend seulement de la qualité du coupleur de sortie et est essentiellement indépendant des aberrations à l'intérieur de la cavité. Plusieurs concepts pour le RCP seront présentés dans lesquels soit le mélange de quatre ondes ou soit la diffusion Brillouin stimulée est utilisé comme un miroir conjugué en phase ; les avantages et inconvénients de chacun seront discutés.


Abstract
The use of phase conjugating "mirrors" in oscillating optical structures has been a subject of recent interest, both experimentally and theoretically. One of the attractive features of a phase conjugate resonator, PCR, is its ability to provide an output wave whose wavefront depends only on the quality of the output coupler and is essentially independent of intracavity aberrations. Several concepts for PCR's will be presented in which either degenerate four-wave mixing or stimulated Brillouin scattering is employed as the phase conjugate mirror ; advantages and drawbacks of each will be discussed.