Numéro
J. Phys. Colloques
Volume 32, Numéro C2, Juillet 1971
COLLOQUE SUR LES 'EFFETS D'ANÉLASTICITÉ DUS AUX DÉFAUTS ET AUX TRANSFORMATIONS DE PHASE DANS LES SOLIDES'
Page(s) C2-65 - C2-82
DOI https://doi.org/10.1051/jphyscol:1971217
COLLOQUE SUR LES 'EFFETS D'ANÉLASTICITÉ DUS AUX DÉFAUTS ET AUX TRANSFORMATIONS DE PHASE DANS LES SOLIDES'

J. Phys. Colloques 32 (1971) C2-65-C2-82

DOI: 10.1051/jphyscol:1971217

TRANSFORMATION DE PHASE ET INTERFACES
CHANGEMENTS D'ÉTAT ET PROPRIÉTÉS ANÉLASTIQUES DES SOLIDES MÉTALLIQUES

P. F. GOBIN

Laboratoire de Métallurgie Physique et de Physique des Matériaux, I. N. S. A., Lyon


Résumé
Les transformations à l'état solide sont souvent complexes et la somme de travaux effectués dans ce domaine est considérable. Cependant la mesure des propriétés anélastiques a été relativement peu utilisée et le plus souvent comme simple moyen de mise en évidence du phénomène. La raison principale paraît en être la grande difficulté d'interprétation des résultats obtenus. Il est donc nécessaire de relier les manifestations anélastiques aux mécanismes permettant la transition. Dans ces conditions l'étude des caractéristiques anélastiques pourra devenir une technique d'analyse des transformations à l'état solide d'autant plus puissante qu'elle peut souvent être utilisée pendant le changement d'état lui-même. Après un rappel rapide sur la nature et le classement des transformations l'auteur passe en revue les principaux résultats expérimentaux obtenus, dans le cas des transformations du premier ordre (transformations polymorphiques des métaux purs et des alliages réalisées par diffusion ; transformation martensitique ; transformation ordre-désordre) et du second ordre (ordre-désordre-transformations magnétiques...). Dans une deuxième partie l'auteur signale et compare les modèles permettant une interprétation ; l'accent est essentiellement mis sur les transformations hétérogènes.


Abstract
Solid state transformations are generally complex and there is a considerable amount of work done on this subject. However anelastic measurements in that field are few, and when used, are merely a mean of observation of the phenomena because the interpretation of results seems to be difficult. It is necessary to relate the anelastic changes to the mechanism involved in transition. The study of the anelastic properties would then be a technique to analyse solid state transformations ; the usefulness of that technique being that very often it can be used during the transformation itself. After a look at the different types of transformations and their classification, principal experimental results are reviewed for the first and second order transformations. Models leading to an interpretation are given and discussed in the second part, mainly for heterogeneous transformations.