Numéro
J. Phys. Colloques
Volume 32, Numéro C1, Février 1971
EXPOSÉS et COMMUNICATIONS présentés à la 7ème CONFÉRENCE INTERNATIONALE DE MAGNÉTISME 1970
Page(s) C1-293 - C1-295
DOI https://doi.org/10.1051/jphyscol:1971199
EXPOSÉS et COMMUNICATIONS présentés à la 7ème CONFÉRENCE INTERNATIONALE DE MAGNÉTISME 1970

J. Phys. Colloques 32 (1971) C1-293-C1-295

DOI: 10.1051/jphyscol:1971199

PHOTOEMISSION FROM Ni, Co AND Fe FROM 10 TO 41 eV

D. E. EASTMAN

IBM Thomas J. Watson Research Center, Yorktown Heights, New York


Résumé
Pour les matériaux ferromagnétiques Ni, Co et Fe les distributions d'énergie ont été mesurées par spectroscopie d'émission ultraviolette (SEU). Les mesures ont été faites pour des énergies de 10,7, 16,8, 21,2, 26,9 et 40,8 eV. Les données indiquent des structures non stationnaires (variations en forme, amplitude et en position des maxima). Ceci suggère des transitions d'intra-bande et ne peut pas être décrit par une densité d'état optique simple. Nos résultats montrent des largeurs de bande d'occupées de 3,3 ± 0,3, 3,6 ± 0,3 et 3,8 ± 0,3 eV pour le Ni, le Co et le Fe respectivement. Les résultats SEU sont comparés avec ceux obtenus par émission à rayons X.


Abstract
Ultraviolet photoemission spectroscopy (UPS) energy distributions have been measured for Ni, Co and Fe at photon energies hv of 10.7, 16.8, 21.2, 26.9 and 40.8 eV. The data show nonstationary structure (variation in peak locations, shapes and amplitudes) indicative of direct interband transition and cannot be described by a simple optical density of states. Our new data show occupied d-band widths of 3.3 ± 0.3, 3.6 ± 0.3, and 3.8 ± 0.3 eV for Ni, Co and Fe respectively. UPS data are compared with X-ray photoemission data (XPS).