Numéro
J. Phys. Colloques
Volume 32, Numéro C1, Février 1971
EXPOSÉS et COMMUNICATIONS présentés à la 7ème CONFÉRENCE INTERNATIONALE DE MAGNÉTISME 1970
Page(s) C1-920 - C1-921
DOI http://dx.doi.org/10.1051/jphyscol:19711327
EXPOSÉS et COMMUNICATIONS présentés à la 7ème CONFÉRENCE INTERNATIONALE DE MAGNÉTISME 1970

J. Phys. Colloques 32 (1971) C1-920-C1-921

DOI: 10.1051/jphyscol:19711327

STUDIES OF MAGNETIC ANISOTROPY OF MIXED Eu-Sm RARE EARTH IRON GARNETS

U. ATZMONY1, K. HARDY2, J. C. WALKER2 and E. LOH3

1  Nuclear Res. Center, Beer-Sheva, Israel.
2  The Johns Hopkins University, Baltimore, Maryland, U.S.A.
3  Towson State College, Baltimore, Maryland, U.S.A.


Résumé
Nous avons utilisé l'effet Mössbauer de la transition à 21,6 keV de 151Eu pour étudier l'anisotropie magnétique de plusieurs grenats de terres rares de formule : RxSm1/2-xIG, 0 < x < 1/2 à une température de 4,2 °K. La direction de facile aimantation du cristal peut être déterminée en utilisant le spectre Mössbauer de l'europium. La direction de facile aimantation correspond au plan [111] pour la plupart des grenats, et au plan [110] dans le cas du grenat de samarium. En modifiant les proportions de R et du samarium dans le grenat RxSm1/2-xEu1/2, nous avons réussi à changer la direction de facile aimantation. Cette méthode nous permet de tirer des conclusions sur la valeur relative de l'anisotropie de plusieurs grenats de terres rares, à une température de 4,2 °K. Les résultats obtenus pour l'erbium sont spécialement intéressants. Nous avons établi que la direction de facile aimantation dans le grenat d'erbium à 4,2 °K correspond au plan [100]. Ce résultat semblerait trancher un débat prolongé sur la question.


Abstract
Mössbauer effect studies of the 21.6 keV transition of 151Eu have been carried out on many mixed compounds of rare earth iron garnets of the formula RxSm1/2-xIG, 0 < x < 1/2 at 4.2 °K. The direction of easy magnetization in the crystal is easily detected, using Mössbauer spectra of the Eu transition. The direction of easy magnetization is [111] in most of the RIG and [110] in the SmIG. By changing the relative amounts of the R and the Sm in the RxSm1/2-xIG, we succeeded in changing the direction of easy magnetization. This method enables us to draw conclusions as to the relative strength of the anisotropy of various RIG of the heavy rare earth elements at 4.2 °K. Of special interest are the results with Er. Here we showed that the direction of easy magnetization in ErIG at 4.2 °K is the [100], a result about which there is some debate in the literature.