Numéro
J. Phys. Colloques
Volume 32, Numéro C1, Février 1971
EXPOSÉS et COMMUNICATIONS présentés à la 7ème CONFÉRENCE INTERNATIONALE DE MAGNÉTISME 1970
Page(s) C1-750 - C1-752
DOI http://dx.doi.org/10.1051/jphyscol:19711260
EXPOSÉS et COMMUNICATIONS présentés à la 7ème CONFÉRENCE INTERNATIONALE DE MAGNÉTISME 1970

J. Phys. Colloques 32 (1971) C1-750-C1-752

DOI: 10.1051/jphyscol:19711260

THEORY FOR THE EFFECT OF THE LOCAL ATOMIC ENVIRONMENT ON THE FORMATION OF LOCAL MAGNETIC MOMENTS

K. H. BENNEMANN and J. W. GARLAND

University of Rochester, Rochester, New York and Argonne National Laboratory, Argonne, Illinois


Résumé
On présente une théorie qui donne les effets du voisinage atomique sur la stabilité des moments localisés, sur la température à laquelle ils apparaissent dans un amas d'atomes magnétiques, sur celle à laquelle ils s'ordonnent, et celle à laquelle les moments des différents amas s'ordonnent. On trouve que la séparation covalente des états d'électrons d provoque l'apparition et le blocage des moments dans les alliages Cu : Ni et Au : V. La persistance des moments au-dessus de la température de Curie dans Cu : Ni, prédite ici, est confirmée par les mesures de résistivité et d'émission photoélectrique


Abstract
A theory is presented for the effects of the atomic environment on the stability of localized magnetic moments, on the temperature at which the spins of a cluster of magnetic atoms appear, order, and at which magnetic order among different magnetic clusters occurs. It is argued that the covalent splitting of the d-electron states causes the appearance and quenching of the magnetic moments in Cu : Ni and Au : V alloys. The predicted persistance of magnetic moments above the Curie temperature in Cu : Ni is supported by the electrical resistivity and photo-emission.