Numéro
J. Phys. Colloques
Volume 32, Numéro C1, Février 1971
EXPOSÉS et COMMUNICATIONS présentés à la 7ème CONFÉRENCE INTERNATIONALE DE MAGNÉTISME 1970
Page(s) C1-404 - C1-405
DOI http://dx.doi.org/10.1051/jphyscol:19711141
EXPOSÉS et COMMUNICATIONS présentés à la 7ème CONFÉRENCE INTERNATIONALE DE MAGNÉTISME 1970

J. Phys. Colloques 32 (1971) C1-404-C1-405

DOI: 10.1051/jphyscol:19711141

DOMAIN WALL CALCULATIONS FOR THIN SINGLE CRYSTALS

A. HUBERT

MPI Metallforschung, Stuttgart


Résumé
Les énergies des parois des domaines sont calculées dans les monocristaux minces par la méthode de Ritz. Comme dans le cas des couches minces avec anisotropie uniaxe il faut essentiellement considérer trois types de parois : des parois de Néel symétriques et asymétriques et des parois de Bloch (asymétriques). Les parois sont calculées pour les tôles de Fe et de Ni d'orientation (100) et (110). Les parois à 180° se montrent instables au-dessous d'une épaisseur critique aussi dans le cas des monocristaux. Ils se divisent en un système de parois de Néel à petit angle (paroi à 90°, etc.). Parmi les structures obtenues la configuration en échiquier montre une énergie inférieure à l'énergie de la paroi à "cross tie" bien connue des cristaux uniaxes.


Abstract
Domain wall energies were computed for thin single crystals by means of Ritz's method. As in the case of films with uniaxial anisotropy essentially three types of domain walls have to be considered : symmetric and asymmetric Néel walls and (asymmetric) Bloch walls. The walls are computed for Fe and Ni platelets in the (100) and (110) orientations. 180° walls prove to be unstable below a critical thickness also in the case of single crystals. They tend to decay into a system of lower angle Néel walls (90°-walls, etc.). Among the resulting configurations the checkerboard pattern is shown to have a lower energy than the cross tie pattern known from uniaxial films.