Numéro
J. Phys. Colloques
Volume 31, Numéro C3, Octobre 1970
COLLOQUE SUR «L'HÉLIUM AUX TRÈS BASSES TEMPÉRATURES»
Page(s) C3-55 - C3-66
DOI http://dx.doi.org/10.1051/jphyscol:1970305
COLLOQUE SUR «L'HÉLIUM AUX TRÈS BASSES TEMPÉRATURES»

J. Phys. Colloques 31 (1970) C3-55-C3-66

DOI: 10.1051/jphyscol:1970305

II. - PROPRIÉTÉS DE L'HÉLIUM SOLIDE
HÉLIUM SOLIDE : PROPRIÉTÉS GÉNÉRALES ET RÉSONANCE MAGNÉTIQUE DANS L'HÉLIUM TROIS

A. LANDESMAN

Service de Physique du Solide et de Résonance Magnétique CEA, Orme des Merisiers, BP n° 2, 91, Gif-sur-Yvette, France


Résumé
On décrit d'une manière simple les propriétés de l'hélium solide puis on discute, dans le cas de 3He, les interactions d'échange et l'énergie d'anisotropie d'une éventuelle phase antiferromagnétique. La plus grande partie de l'exposé est ensuite consacrée à la résonance magnétique nucléaire de 3He et, plus particulièrement, à la largeur de raie, la diffusion de spin, la relaxation spin-réseau et l'influence sur cette dernière des impuretés 4He qui s'explique en postulant que les atomes 4He se déplacent facilement dans le cristal 3He par effet tunnel, à basse température.


Abstract
We present in a simple way some unusual features of solid helium then, in the case of 3He, we discuss the exchange interactions and the anisotropic forces in an eventual antiferromagnetic phase. The last section is devoted to nuclear magnetic resonance of 3He and, more especially, the line-width, the spin diffusion, the spin-lattice relaxation and the effect on the latter of 4He impurities. This effect can be accounted for by assuming the 4He atoms move in the 3He crystal by a quantum tunnelling, practically freely at low temperatures.