Numéro
J. Phys. Colloques
Volume 29, Numéro C1, Janvier 1968
COLLOQUE SUR LES NOYAUX MOYENS ET LOURDS
Page(s) C1-87 - C1-89
DOI http://dx.doi.org/10.1051/jphyscol:1968111
COLLOQUE SUR LES NOYAUX MOYENS ET LOURDS

J. Phys. Colloques 29 (1968) C1-87-C1-89

DOI: 10.1051/jphyscol:1968111

CAPTURE DES MÉSONS µ PAR LE CALCIUM-40

A. BOUSSY1, M. CASTAIGNET2 and M. VINH MAU3

1  Institut de Physique Nucléaire, Division de Physique Théorique, B. P. n° 1, 91-Orsay
2  Laboratoire de Physique Théorique, Faculté des Sciences de Bordeaux, 33-Talence
3  Institut de Physique Nucléaire, Division de Physique Théorique, B. P. n° 1, 91-Orsay et Laboratoire de Physique Théorique, Faculté des Sciences de Bordeaux, 33-Talence


Résumé
Nous effectuons le calcul du taux de capture total en utilisant les fonctions d'onde des noyaux obtenues a l'aide du modèle trou-particule. L'hypothèse U. F. I. et l'hypothèse du courant vectoriel conservé étendue au courant pseudo-scalaire induit permettent, par comparaison avec les résultats expérimentaux, d'obtenir une limite supérieure de la constante de couplage tensorielle induite.


Abstract
The total µ capture rate is calculated using nuclear wave functions obtained in the particle-hole model. The U. F. I. hypothesis and the theory of Conserved Vector Current (CVC) extended to induced pseudoscalar current give us, by cornparison with the experimental result, an approximative value of the tensor coupling constant gT.