Numéro
J. Phys. Colloques
Volume 27, Numéro C2, Novembre 1966
COLLOQUE SUR LA SPECTROMÉTRIE DU SOLIDE
Page(s) C2-65 - C2-71
DOI http://dx.doi.org/10.1051/jphyscol:1966212
COLLOQUE SUR LA SPECTROMÉTRIE DU SOLIDE

J. Phys. Colloques 27 (1966) C2-65-C2-71

DOI: 10.1051/jphyscol:1966212

MODIFICATION SPECTRALE D'UNE VIBRATION LUMINEUSE MONOCHROMATIQUE PAR RÉFLEXION SUR UN MIROIR OSCILLANT

Jean ROIG

Laboratoire d'Optique Physique. Faculté des Sciences de Montpellier


Résumé
Il faut distinguer essentiellement deux cas : 1) La durée τ du train d'ondes est courte par rapport à la période d'oscillation T1 du miroir. La raie est décomposée en deux satellites d'égale intensité dont la séparation est proportionnelle à la vitesse linéaire maxima ν1 du miroir. On a un mécanisme Doppler. 2) La durée τ du train d'ondes est longue par rapport à T1. On observe, après réflexion, une composante centrale non perturbée et deux satellites déplacés symétriquement en fréquence. Leur séparation est le double de la fréquence du miroir. On a un mécanisme Raman. On peut classer dans ce deuxième cas l'influence des ondes thermiques sur la lumière réfléchie, dans un milieu transparent. L'application de la théorie de Ewald montre que cette agitation thermique ne produira aucune modification observable pour le profil de la raie.


Abstract
Two cases are to be discriminated : 1) The duration of the wave train is short with regard to the oscillation time T1 of the mirror : the line is resolved into two satellites, of equal intensity, with a separation proportional to the highest linear speed ν1 of the mirror. A Doppler effect is obtained. 2) The duration of the wave train is long with regard to T1. After reflexion, we observe one central unperturbed component and two satellite lines, with frequencies symmetrically displaced. Their separation is double than the frequency of the mirror. It is a Raman mechanism. The effect of thermal waves, in a transparent medium, on the reflected light, can be classified in this second case. The Ewald theory shows, that this thermal motion does not produce any observable change of the line contour.