Numéro
J. Phys. Colloques
Volume 27, Numéro C1, Janvier 1966
COLLOQUE DE PHYSIQUE NUCLÉAIRE SUR LES NOYAUX LÉGERS
Page(s) C1-79 - C1-82
DOI http://dx.doi.org/10.1051/jphyscol:1966135
COLLOQUE DE PHYSIQUE NUCLÉAIRE SUR LES NOYAUX LÉGERS

J. Phys. Colloques 27 (1966) C1-79-C1-82

DOI: 10.1051/jphyscol:1966135

LA RÉACTION 9Be(n, nn) αα A 15 MeV

R. BOUCHEZ, R. DARVES-BLANC, A. GIORINI, J. C. GONDRAND, C. PERRIN, P. PERRIN and P. QUIVY

Laboratoire de Physique Nucléaire, Université et Centre d'Études Nucléaires de Grenoble


Résumé
La réaction 9Be(n, nn) αα étudiée à 15 MeV, par spectrométrie à double temps de vol, a lieu par une suite de réactions à deux corps et non par un processus quasi élastique. Les niveaux du 9Be de 4 à 10 MeV et leur désintégration sont étudiés. L'influence d'une résonance à deux corps par une troisième est discutée.


Abstract
The 9Be(n, nn) αα reaction is analysed at 15 MeV by double time-of-flight spectrometry. The results show a sequential process of two-body reactions. The decay of the 4 to 10 MeV 9Be levels is observed and the shift of the 8Be (2 +) free resonance by a third particle is discussed.