Numéro
J. Phys. Colloques
Volume 27, Numéro C1, Janvier 1966
COLLOQUE DE PHYSIQUE NUCLÉAIRE SUR LES NOYAUX LÉGERS
Page(s) C1-68 - C1-68
DOI http://dx.doi.org/10.1051/jphyscol:1966127
COLLOQUE DE PHYSIQUE NUCLÉAIRE SUR LES NOYAUX LÉGERS

J. Phys. Colloques 27 (1966) C1-68-C1-68

DOI: 10.1051/jphyscol:1966127

ÉTUDE EXPÉRIMENTALE DE RÉACTION D(p, γ)3He à 156 MeV ET FONCTION D'ONDE DE 3He

D. BACHELIER1, M. BERNAS2, I. BRISSAUD2, C. DÉTRAZ2, J. P. DIDELEZ2, H. LANGEVIN-JOLIOT2, J. LEE2 and P. RADVANYI2

1  Institut de Physique Nucléaire, Laboratoire Joliot-Curie B.P. N° 1, 91-ORSAY
2  Institut de Physique Nucléaire, Laboratoire Joliot-Curie B.P. NO 1, 91-ORSAY


Résumé
Les photons émis sont détectés par un compteur Cerenkov à absorption totale ; les noyaux de 3He formés sont analysés à l'aide d'un spectromètre magnétique et identifiés par temps de vol. La section efficace différentielle (dσ/dΩ) a été déterminée de θγ (lab.) = 30° à 120°. Elle présente un maximum dans la région de 40° et décroît ensuite régulièrement. La section efficace mesurée à 40° est de 0,25 µb. sr-1


Abstract
The D(p, γ) 3He has been studied at 156 MeV in view of obtaining information on the wave function of 3He. The emitted photons are detected by a total absorption Cerenkov counter ; the recoil 3He nuclei are analyzed by a magnetic spectrometer and identified by their time of flight. The differential cross section (dσ/dΩ) has been determined from θγ, (lab.) = 30° to 120°. It exhibits a maximum in the 40° region, then decreases steadily. The 40° cross section is 0,25 µb.sr-1