Numéro
J. Phys. Colloques
Volume 36, Numéro C5, Novembre 1975
EXPOSÉS et COMMUNICATIONS présentés au COLLOQUE
Surface des Noyaux / Nuclear Surface
Page(s) C5-159 - C5-164
DOI http://dx.doi.org/10.1051/jphyscol:1975541
EXPOSÉS et COMMUNICATIONS présentés au COLLOQUE
Surface des Noyaux / Nuclear Surface

J. Phys. Colloques 36 (1975) C5-159-C5-164

DOI: 10.1051/jphyscol:1975541

LES ÉLÉMENTS SUPERLOURDS

M. EPHERRE1 and C. STEPHAN2

1  Laboratoire René-Bernas, CSNSM, Orsay, France
2  Institut de Physique Nucléaire, Orsay, France


Résumé
L'état actuel de la recherche des éléments superlourds est présenté. Après un bref rappel des prévisions théoriques concernant leur stabilité les problèmes rencontrés pour réaliser leur synthèse en laboratoire, et les espoirs que font naître les futurs accélérateurs d'ions lourds sont exposés. Les contraintes imposées à la fois par la physique nucléaire et l'astrophysique à leur existence dans la nature sont évoquées, et les techniques très sensibles mises au point au cours des 2 dernières années pour leur détection sont décrites. Les résultats négatifs obtenus jusqu'à maintenant ne paraissent néanmoins pas définitifs.


Abstract
The present status of the search for super heavy elements is presented. Theoretical predictions indicate that superheavy elements (around Z = 114, A = 298, 301) would have sufficient stability to allow their identification, but no suitable nuclear reactions have been found for their synthesis. Improvements could be achieved with the new heavy ions accelerators. The nucleosynthesis of the superheavy elements in nature seems difficult, not impossible, and very sensitive techniques have been developed in the last 2 years for their detection. Despite the negative results obtained until now any final conclusions about their existence would be premature.