Numéro
J. Phys. Colloques
Volume 32, Numéro C1, Février 1971
EXPOSÉS et COMMUNICATIONS présentés à la 7ème CONFÉRENCE INTERNATIONALE DE MAGNÉTISME 1970
Page(s) C1-224 - C1-225
DOI http://dx.doi.org/10.1051/jphyscol:1971171
EXPOSÉS et COMMUNICATIONS présentés à la 7ème CONFÉRENCE INTERNATIONALE DE MAGNÉTISME 1970

J. Phys. Colloques 32 (1971) C1-224-C1-225

DOI: 10.1051/jphyscol:1971171

MÖSSBAUER STUDIES OF AMORPHOUS MAGNETS

A. J. F. BOYLE1, G. M. KALVIUS2, D. M. GRUEN2, J. R. CLIFTON3 and R. L. McBETH2

1  Physics Department, University of Western Australia, Nedlands W. A. 6009.
2  Argonne National Laboratory, Argonne, Illinois 60439
3  National Bureau of Standards, Washington, D. C.


Résumé
La dépendance de la température du champ magnétique hyperfin (Hhf) d'un échantillon magnétique amorphe a été étudiée avec le but d'examiner la netteté de la transition magnétique. L'échantillon utilisé était FeCl2, déposé d'un rayon moléculaire sur une surface froide (10°K). Les spectres Mössbauer étaient enregistrés sans chauffement de l'échantillon. Les spectres observés sont assez différents comparés avec les propriétés connues de FeCl2 crystallin. On observe une distribution considérable pour les valeurs de Hhf, mais il est pourtant possible de destiller une valeur moyenne assez bien définie pour Hhf et de l'étudier en fonction de la température. A 8°K les valeurs des paramètres hyperfins sont : Hhf = 85 kOe et e2qQ = 5,3 mm/s. En suivant Hhf(T) nous trouvons une transition magnétique bien définie à 22°K avec une largeur qui n'excède pas 0,5°K. La transformation de l'échantillon vers un solide crystallin à cause de l'échauffement à des plus hautes températures, est complexe.


Abstract
The temperature dependence of the hyperfine magnetic field (Hhf) of an amorphous magnet has been investigated with the objective of examining the sharpness of the magnetic transition. The sample used was FeCl2 deposited from a molecular beam onto a cold (~ 10°K ) surface. Mössbauer spectra were taken without warming the sample. The observed spectra differ significantly from the known results for crystalline FeCl2. A considerable spread in Hhf is noticeable, yet it was possible to extract a rather well defined average Hhf as a function of temperature. At 8°K the values of the hf parameters are Hhf = 85 kOe and e2qQ = 5.3 mm/s. Following Hhf(T) we find a well defined magnetic transition at 22°K, broadened not more than 0.5°K. The transformation of the sample into a crystalline solid upon warming to higher temperatures is complex.