Numéro
J. Phys. Colloques
Volume 32, Numéro C1, Février 1971
EXPOSÉS et COMMUNICATIONS présentés à la 7ème CONFÉRENCE INTERNATIONALE DE MAGNÉTISME 1970
Page(s) C1-209 - C1-210
DOI http://dx.doi.org/10.1051/jphyscol:1971165
EXPOSÉS et COMMUNICATIONS présentés à la 7ème CONFÉRENCE INTERNATIONALE DE MAGNÉTISME 1970

J. Phys. Colloques 32 (1971) C1-209-C1-210

DOI: 10.1051/jphyscol:1971165

SUSCEPTIBILITY AND RESISTIVITY OF ζ-PHASE ZINC-TRANSITION METAL COMPOUNDS

A. D. CAPLIN, J. B. DUNLOP and R. H. TAYLOR

Physics Department, Imperia1 College, London S. W. 7. England


Résumé
Les phases ζ des composés Zn13Mn, Zn13Fe et Zn13Co sont bien ordonnées. La distance entre les ions de transition est ~ 5 Å. L'ion Mn porte un moment magnétique alors que les ions Fe et Co n'en portent pas comme dans les solutions correspondantes dans Zn. En dessous de 20 °K, Zn13Mn s'ordonne et est faiblement ferromagnétique. On observe un fort signal en R. P. E. et le facteur g passe de la valeur 2,0 a 200 °K à la valeur 3,0 en dessous de 4° K. A basse température la résistivité de Zn13Fe et Zn13Co varie considérablement avec la température, indiquant un phénomène de diffusion des électrons.


Abstract
The ζ-phase compounds Zn13Mn, Zn13Fe and Zn13Co are crystallographically well-ordered with ~ 5 Å between transitional ions. Mn carries a moment but Fe and Co do not, just as in the corresponding dilute solid solutions in Zn. Below 20 °K Zn13Mn orders and is weakly ferromagnetic ; a strong e.p.r. signal is observable and the g-factor increases from 2.0 at 200 °K to 3.0 below 4 °K. There is strong temperature-dependence of the resistivities of Zn13Fe and Zn13Co at low temperatures, indicative of electron-electron scattering.