Numéro
J. Phys. Colloques
Volume 32, Numéro C1, Février 1971
EXPOSÉS et COMMUNICATIONS présentés à la 7ème CONFÉRENCE INTERNATIONALE DE MAGNÉTISME 1970
Page(s) C1-1179 - C1-1181
DOI http://dx.doi.org/10.1051/jphyscol:19711422
EXPOSÉS et COMMUNICATIONS présentés à la 7ème CONFÉRENCE INTERNATIONALE DE MAGNÉTISME 1970

J. Phys. Colloques 32 (1971) C1-1179-C1-1181

DOI: 10.1051/jphyscol:19711422

TEMPERATURE DEPENDENCE OF SPIN WAVE ENERGIES IN ERBIUM

A. D. B. WOODS, T. M. HOLDEN, B. M. POWELL and M. W. STRINGFELLOW

Atomic Energy of Canada Limited, Chalk River, Ontario, Canada


Résumé
Les modes de propagation des ondes de spin le long de l'axe C sont étudiés dans la phase magnétique conique de l'Erbium en fonction de la température, par diffusion inélastique de neutrons. Le mode de vecteur d'onde de transfert cQ/2 π = (0,0,2) a une énergie de 2,02 ± 0,08 meV à 5,0 °K et 1,63 ± 0,08 meV à 18,5 °K ce qui représente une décroissance de 19 %. Le mode dont cQ/2 π = (0, 0, 1) a une énergie 3,76 ± 0,08 meV à 5,0 °K et 3,59 ± 0,08 meV à 18,5 °K, soit une décroissance de moins de 5 %. L'analyse des énergies d'ondes de spin suggère que l'anisotropie effective varie rapidement avec une température. Dans la phase magnétique plus complexe - pour des températures supérieures à celles de la phase conique - la distribution de l'énergie des neutrons diffractés est large et contient plusieurs structures, bien qu'on observe aucun pic de neutrons correspondant à un mode bien défini.


Abstract
Spin wave modes propagating along the c-axis in erbium have been studied as a function of temperature in the conical magnetic phase with the technique of inelastic neutron scattering. The mode at wavevector transfer cQ/2 π = (0, 0, 2) has an energy of 2.02 ± 0.08 meV at 5.0 °K and 1.63 ± 0.08 meV at 18.5 °K which is a decrease of 19 %. The mode at cQ/2 π = (0, 0, 1) has an energy of 3.76 ± 0.08 meV at 5.0 °K and 3.59 ± 0.08 meV at 18.5 °K which is a decrease of less than 5 %. Analysis of the spin wave energies suggests that the effective anisotropy varies rapidly with temperature. In the more complex magnetic phase in the temperature range above the conical phase the energy distributions of scattered neutrons were broad and contained some structure although no sharp neutron groups corresponding to well-defined spin wave modes were observed.