Numéro
J. Phys. Colloques
Volume 32, Numéro C1, Février 1971
EXPOSÉS et COMMUNICATIONS présentés à la 7ème CONFÉRENCE INTERNATIONALE DE MAGNÉTISME 1970
Page(s) C1-1154 - C1-1156
DOI http://dx.doi.org/10.1051/jphyscol:19711413
EXPOSÉS et COMMUNICATIONS présentés à la 7ème CONFÉRENCE INTERNATIONALE DE MAGNÉTISME 1970

J. Phys. Colloques 32 (1971) C1-1154-C1-1156

DOI: 10.1051/jphyscol:19711413

NUCLEAR MAGNETIC RESONANCE STUDY OF THE HEISENBERG FERROMAGNET Cu(NH4)2 Br4, 2 H2O

J.-P. RENARD and E. VELU

Institut d'Electronique Fondamentale, Laboratoire associé au C. N. R. S., Faculté des Sciences, 91, Orsay, France


Résumé
On a étudié la résonance magnétique nucléaire des protons et des noyaux de 79Br et 81Br dans des monocristaux de Cu(NH4)2Br4, 2 H2O entre 0,4 et 4,2 °K. Dans la phase paramagnétique, deux transitions de résonance quadrupolaire associées à 79Br et 81Br ont été observées à 8,345 et 6,973 MHz. Dans la phase ferromagnétique, en dessous de 1,831 °K, chacune de ces transitions est séparée en quatre composantes par le champ magnétique interne. Comme les mesures de susceptibilités magnétiques, leurs fréquences sont en accord avec une direction de facile aimantation suivant l'axe c et ont permis de mesurer l'aimantation spontanée relative m(T) au voisinage de Tc. La loi m(T) = 1,54(1 - T/Tc)0,4 est bien vérifiée pour 10-3 < 1 - T/Tc < 60.10-3. L'aimantation à basse température a été mesurée à partir des fréquences de résonance des protons et s'interprète bien par la théorie des ondes de spin.


Abstract
The nuclear magnetic resonance (NMR) of protons, Br79 and Br81 has been studied in single crystals of Cu(NH4)2Br4,2 H2O between 0.4 and 4.2 °K. In the paramagnetic phase, two transitions of pure quadrupole resonance associated with Br79 and Br81 were observed at 8.345 and 6.973 MHz. In the ferromagnetic phase below 1.831 °K, the observed splittings of these transitions by the internal magnetic fields are in good agreement, as the susceptibility measurements, with an easy axis along c. The deduced relative spontaneous magnetization fits the law m(T) = 1.54(1 - T/Tc)0.40 for 10-3 < 1 - T/Tc < 60.10-3. At low temperature the magnetization has been deduced from the proton NMR frequencies and found in good agreement with the spin wave theory.