Numéro
J. Phys. Colloques
Volume 32, Numéro C1, Février 1971
EXPOSÉS et COMMUNICATIONS présentés à la 7ème CONFÉRENCE INTERNATIONALE DE MAGNÉTISME 1970
Page(s) C1-1146 - C1-1148
DOI http://dx.doi.org/10.1051/jphyscol:19711410
EXPOSÉS et COMMUNICATIONS présentés à la 7ème CONFÉRENCE INTERNATIONALE DE MAGNÉTISME 1970

J. Phys. Colloques 32 (1971) C1-1146-C1-1148

DOI: 10.1051/jphyscol:19711410

RÉSONANCE MAGNÉTIQUE DES NOYAUX DE TERRES RARES DANS LES GRENATS D'ERBIUM ET DE GADOLINIUM

LE DANG KHOI

Institut d'Electronique Fondamentale, Faculté des Sciences, Bâtiment 220, 91-Orsay


Résumé
La résonance magnétique des noyaux 167Er et (155)(157)Gd a été détectée dans les grenats d'erbium et de gadolinium, à 4,2 °K, par la méthode des échos de spin. Les champs hyperfins observés sont de 5,59 et 3,94 MOe pour les noyaux Er et de 335 kOe environ pour les noyaux Gd. La diagonalisation de l'Hamiltonien ionique de Er3+ conduit aux champs de 5,580 et 3,833 MOe. Les couplages quadrupolaires dans le grenat d'erbium concordent aussi avec les valeurs évaluées, compte tenu des divers facteurs d'écran.


Abstract
The magnetic resonance of 167Er and (155)(157)Gd nuclei was detected in ErIG and GdIG at 4.2 °K by a spin echo method. The observed hyperfine fields are 5.59 and 3.94 MOe for Er nuclei and 335 kOe approximatively for Gd nuclei. From the diagonalization of the Er3+ Hamiltonian the calculated fields are 5.580 and 3.833 MOe. The quadrupole splittings in ErIG are also consistent with the estimated values, taking into account various shielding factors.