Numéro
J. Phys. Colloques
Volume 32, Numéro C1, Février 1971
EXPOSÉS et COMMUNICATIONS présentés à la 7ème CONFÉRENCE INTERNATIONALE DE MAGNÉTISME 1970
Page(s) C1-1079 - C1-1085
DOI http://dx.doi.org/10.1051/jphyscol:19711388
EXPOSÉS et COMMUNICATIONS présentés à la 7ème CONFÉRENCE INTERNATIONALE DE MAGNÉTISME 1970

J. Phys. Colloques 32 (1971) C1-1079-C1-1085

DOI: 10.1051/jphyscol:19711388

METAL-INSULATOR TRANSITIONS IN TRANSITION METAL OXIDES

D. B. McWHAN, A. MENTH and J. P. REMEIKA

Bell Telephone Laboratories, Incorporated Murray Hill, New Jersey


Résumé
Dans les oxydes de métaux de transition on observe une transition d'isolant à métal puis de métal à isolant de type Mott lorsque l'on augmente le nombre d'électrons d. Dans le système (V1-xCrx)2O3 une transition de Mott apparaît pour x = 0.01. A haute température V2O3 et (V.99Cr.01)2 O3 ont des résistivités et des coefficients de température de la résistivité analogues. Des mesures de susceptibilité magnétique et de résistivité sur V2O3+x montrent que l'etat isolant antiferromagnétique est supprimé par un excès d'oxygène pour x ≈ 0.03-0.04. On remarque que des impuretés trivalentes stabilisent l'état isolant alors que des ions non trivalents favorisent l'état métallique.


Abstract
There is a transition from band insulator to metal to Mott insulator with increasing number of d electrons in the transition metal oxides. In the (V1-xCrx)2O3 system a Mott transition occurs near x = 0.01. At high temperatures V2O3 and (V.99Cr.01)2 O3 are found to have similar resistivities and temperature coefficients of resistivity. Magnetic susceptibility and electrical resistivity measurements on V2O3+x show that the antiferromagnetic insulating state is suppressed by excess oxygen at x ≈ 0.03-0.04. It is pointed out that trivalent impurities stabilize the insulating state whereas predominantly non-trivalent ions favor the metallic state.