Numéro
J. Phys. Colloques
Volume 32, Numéro C1, Février 1971
EXPOSÉS et COMMUNICATIONS présentés à la 7ème CONFÉRENCE INTERNATIONALE DE MAGNÉTISME 1970
Page(s) C1-1026 - C1-1027
DOI http://dx.doi.org/10.1051/jphyscol:19711367
EXPOSÉS et COMMUNICATIONS présentés à la 7ème CONFÉRENCE INTERNATIONALE DE MAGNÉTISME 1970

J. Phys. Colloques 32 (1971) C1-1026-C1-1027

DOI: 10.1051/jphyscol:19711367

CRYSTAL-FIELD AND EXCHANGE ANISOTROPY IN THE MAGNETIZATION OF CexY1-xSb AND CexLa1-xSb

B. R. COOPER1 and O. VOGT2

1  General Electric Research and Development Center Schenectady, New York, 12301, U. S. A.
2  Laboratorium fur Festkorperphysik, ETH Zurich, Switzerland


Résumé
Pour une concentration en Ce d'environ 30 % dans CexY1-xSb ou 60 % dans CexLa1-xSb, l'axe de facile aimantation (H allant jusqu'à 100 kOe en champ pulsé) passe de < 100 > comme dans CeSb pur à < 111 > ainsi que le prévoit la théorie du champ cristallin. Nous interprétons ceci comme une dilution de l'échange anisotrope, mais qui laisse l'intensité du champ cristallin presque inchangée lors du remplacement de Ce par Y ou par La. De plus, le comportement anormal de la susceptibilité inverse pour CeSb (minimum pour Tn = 16 °K, maximum, deuxième minimum pour T plus bas) devient normal pour une concentration en Ce réduite. Il semble que l'interaction d'échange anisotrope soit très sensible à l'espacement du réseau.


Abstract
At a Ce concentration of about 30 % in CexY1-xSb or 60 % in CexLa1-xSb, the easy axis of magnetization (H up to 100 kOe pulsed field) changes from < 100 > as in pure CeSb to < 111 > as predicted by crystal-field theory. We understand this on the basis of diluting anisotropic exchange, but leaving crystal-field strength almost unchanged on replacing Ce with Y or La. Also, the anomalous inverse susceptibility behavior for CeSb (minimum at TN = 16 °K, maximum, second minimum at lower T) becomes normal for lowered Ce concentration. There is evidence that the anisotropic exchange interaction is quite sensitive to lattice spacing.