Numéro
J. Phys. Colloques
Volume 32, Numéro C1, Février 1971
EXPOSÉS et COMMUNICATIONS présentés à la 7ème CONFÉRENCE INTERNATIONALE DE MAGNÉTISME 1970
Page(s) C1-1017 - C1-1019
DOI http://dx.doi.org/10.1051/jphyscol:19711363
EXPOSÉS et COMMUNICATIONS présentés à la 7ème CONFÉRENCE INTERNATIONALE DE MAGNÉTISME 1970

J. Phys. Colloques 32 (1971) C1-1017-C1-1019

DOI: 10.1051/jphyscol:19711363

MAGNETIC CRITICAL SCATTERING FROM AN ITINERANT ANTIFERROMAGNET OF γ-Fe0.5Mn0.5 ALLOY

Y. ISHIKAWA and Y. ENDOH

Department of Physics, Tohoku University, Sendai


Résumé
On étudie la diffusion critique des neutrons par un monocristal de γ-Fe0,537Mn0,463 au voisinage des points réciproques du réseau (001) et (110). Les résultats montrent que les fluctuations de spins dans la gamme de températures - 0,02 < T - TN/TN < 0,02 s'interprètent suffisamment par la théorie de diffusion. Les corrélations longitudinales des spins tendent vers infini à TN. La susceptibilité parallèle χ11(Q) suit à la loi, χ11(Q) = α(T - TN)-1,35 ± 0,05. Cependant les corrélations transversales ont une portée limitée à TN avec l'inverse de la portée des corrélations κ = 0,032 Å-1 et l'inélasticité Γ = 1,9 0,l MeV. On trouve qu'un mode collectif apparaît nouvellement dans un spectre de neutrons à la température 12° au-dessus de TN, où la susceptibilité statique a la valeur maximale.


Abstract
The magnetic critical scattering from a single crystal of γ-Fe0.537Mn0.463 has been studied around the (001) and (110) reciprocal lattice points. The spin fluctuations in the temperature range - 0.02 < T - TN/TN < 0.02 was found to be interpreted in terms of the diffusion theory. The longitudinal spin correlation becomes divergent at TN, the parallel staggered susceptibility χ11(Q) obeysa power law of α(T-TN)-1.35 ± 0.05. The transverse spin correlation, however, remains finite at TN with the inverse of the correlation length κ = 0.032 Å-1 and the inelasticity Ɖ = 1.9 ± 0.1 MeV. A new diffuse collective mode was found to appear above a temperature 12° above TN, where the static susceptibility becomes maximum.