Numéro
J. Phys. Colloques
Volume 32, Numéro C1, Février 1971
EXPOSÉS et COMMUNICATIONS présentés à la 7ème CONFÉRENCE INTERNATIONALE DE MAGNÉTISME 1970
Page(s) C1-980 - C1-981
DOI http://dx.doi.org/10.1051/jphyscol:19711348
EXPOSÉS et COMMUNICATIONS présentés à la 7ème CONFÉRENCE INTERNATIONALE DE MAGNÉTISME 1970

J. Phys. Colloques 32 (1971) C1-980-C1-981

DOI: 10.1051/jphyscol:19711348

NEUTRON DIFFRACTION STUDY OF ORDERED Mn-ALLOYS

E. KRÉN1, G. KÁDÁR1, L. PÁL1, Eva ZSOLDOS1, M. BARBERON2 and R. FRUCHART2

1  Central Research Institute for Physics, Budapest, Hungary
2  Centre d'Etudes de Chimie Métallurgique, Vitry, France


Résumé
Dans le système Mn-Pd on a trouvé que la surstructure de longue période avec des domaines d'antiphase existe jusqu'à 36 at % Mn. En augmentant la concentration de Mn la période croît mais la configuration antiferromagnétique reste inchangée. Dans les échantillons refroidis lentement une autre phase antiferromagnétique apparaît, son point de Néel est plus élevé que celui de la structure des domaines d'antiphase dans le même échantillon. Dans le système Mn3PtNx les atomes d'azote sur les positions intersticielles du motif de type Cu3Au dilatent la maille, donc la température de la transformation triangulaire-colinéaire antiferromagnétique, observée antérieurement dans Mn3Pt, décroît si la concentration de l'azote augmente. La valeur du moment magnétique sur les atomes Mn change dans la transformation triangulaire-colinéaire.


Abstract
In the Mn-Pd system the long-period antiphase domain structure was found to exist up to 36 at % Mn-with increasing Mn concentrations the period increases while the antiferromagnetic configuration remains unchanged. In slowly cooled specimens an additional antiferromagnetic phase appears with a Néel point considerable higher than TN of the antiphase domain structure in the same sample. In the Mn3PtNx system the nitrogen atoms at the interstitial positions of the Cu3Au type cell cause the lattice to dilate, thus the temperature of the traingular-collinear antiferromagnetic transition, observed earlier in Mn3Pt, decreases with increasing N-concentration. A change in the value of the magnetic moment on the Mn atoms is observed in the triangular-collinear transformation.