Numéro
J. Phys. Colloques
Volume 32, Numéro C1, Février 1971
EXPOSÉS et COMMUNICATIONS présentés à la 7ème CONFÉRENCE INTERNATIONALE DE MAGNÉTISME 1970
Page(s) C1-878 - C1-879
DOI http://dx.doi.org/10.1051/jphyscol:19711310
EXPOSÉS et COMMUNICATIONS présentés à la 7ème CONFÉRENCE INTERNATIONALE DE MAGNÉTISME 1970

J. Phys. Colloques 32 (1971) C1-878-C1-879

DOI: 10.1051/jphyscol:19711310

SPECIFIC HEAT OF THE TWO-DIMENSIONAL SPIN-1/2 HEISENBERG FERROMAGNET

BLOEMBERGEN (P.), K.G. TAN, F.H.J. LEFEVRE and A.H.M. BLEYENDAAL

Natuurkundig Laboratorium der Universiteit van Amsterdam, the Netherlands


Résumé
On rend compte de mesures de capacité calorifique sur les composés du cuivre, Cu(CnH2n+1NH3)2Cl4 et Cu(CnH2n+1NH3)2Br4, avec n variant de 1 à 5. On donne la courbe de chaleur spécifique du ferromagnétisme d'Heisenberg quadratique ; cependant, la séparation entre les contributions d'origine magnétique et celles provenant du réseau a conzitué un problème compliqué. La courbe résultante fait apparaître un maximum large de Cmax/R = 0,36 à kTmax/J = 1,1. Aux environs de kTe/ J = 0,45, on trouve de très petites anomalies du type λ, dont la quantité de chaleur décroît quand n croît.


Abstract
Heat capacity experiments are reported on the copper compounds Cu(CnH2n+1NH3)2Cl4 and Cu(CnH2n+1NH3)2Br4 with n varying from 1 to 5. A curve for the specific heat of the quadratic Heisenberg ferromagnet is produced ; however, the separation of the magnetic and lattice contributions has been a complicated problem. The resultant curve shows a broad maximum of Cmax/ R = 0.36 at kTmax/ J = 1.1. Very small λ-type anomalies, the heat content of which decreases with increasing n are found around kTc/J = 0.45.