Numéro
J. Phys. Colloques
Volume 32, Numéro C1, Février 1971
EXPOSÉS et COMMUNICATIONS présentés à la 7ème CONFÉRENCE INTERNATIONALE DE MAGNÉTISME 1970
Page(s) C1-861 - C1-862
DOI http://dx.doi.org/10.1051/jphyscol:19711302
EXPOSÉS et COMMUNICATIONS présentés à la 7ème CONFÉRENCE INTERNATIONALE DE MAGNÉTISME 1970

J. Phys. Colloques 32 (1971) C1-861-C1-862

DOI: 10.1051/jphyscol:19711302

IMPURITIES IN ANTIFERROMAGNETS AT LATTICE SITES OF ZERO EXCHANGE FIELD

L. PÁL, G. ZIMMER, M. P.-HORVÁTH and J. PAITZ

Central Research Institute for Physics, Budapest, Hungary


Résumé
La réapparition graduelle de l'aimantation macroscopique est observée dans des alliages Fe-Rh-Ir quand la température est réduite bien au-dessous du point de transition AF-F. Ce phénomène peut être expliqué en supposant qu'une petite fraction des atomes de fer occupe, comme « impureté », les sites Rh avec un champ d'échange nul en moyenne. Il est qualitativement démontré que les fluctuations du champ d'échange sont transmises à une longue distance par les impuretés magnétiques, donc une interaction effective entre les impuretés est attendue. Par conséquent, les moments Fe autour de ces « impuretés » sont inclinés produisant l'aimantation macroscopique observée dans les expénences.


Abstract
A gradual reappearence of the macroscopic magnetization is observed in some Fe-Rh-Ir alloys on lowering the temperature well below the AF-F transition point. The phenomenon is explained by assuming a small fraction of iron atoms to occupy as « impurities » the Rh sites with zero average exchange field. The fluctuations of the exchange field are transmitted - as shown qualitatively - by the magnetic impurities to a fairly long distance and thus an effective interaction is expected to occur between the impurities leading to the canting of the Fe moments around the « impurities » which produces the observed net macroscopic magnetization.