Numéro
J. Phys. Colloques
Volume 32, Numéro C1, Février 1971
EXPOSÉS et COMMUNICATIONS présentés à la 7ème CONFÉRENCE INTERNATIONALE DE MAGNÉTISME 1970
Page(s) C1-99 - C1-101
DOI http://dx.doi.org/10.1051/jphyscol:1971130
EXPOSÉS et COMMUNICATIONS présentés à la 7ème CONFÉRENCE INTERNATIONALE DE MAGNÉTISME 1970

J. Phys. Colloques 32 (1971) C1-99-C1-101

DOI: 10.1051/jphyscol:1971130

EFFECT OF ORDERING ON THE FIELD INDUCED ANISOTROPY IN Ni-Mn ALLOYS AT LOW TEMPERATURE

C. E. PATTON and S. CHIKAZUMI

Institute for Solid State Physics University of Tokyo, Roppongi, Tokyo, Japan


Résumé
La mise en ordre des atomes modifie de façon importante l'anisotropie obtenue en refroidissant sous champ des alliages Ni-Mn, près de la composition Ni3Mn. Après un recuit de 2 heures à 400 °C produisant une faible mise en ordre, l'anisotropie uniaxiale à 4 °K est doublée (Ku ≈ 2 x 104 erg/cm3) et l'anisotropie unidirectionnelle divisée par 10 (Kd ≈ 1 x 104 erg/cm3), pour un échantillon à 27 % Mn. Ku (mesurée à 77 °K) est maximum pour un champ de mesure de 10 kG, après un recuit de 1 à 2 heures a 400 °C. La réduction de Kd avec l'ordre est probablement due à une réduction du caractère antiferromagnétique de certaines régions, associée à la diminution du nombre de paires Mn-Mn. L'apparition d'anisotropie uniaxiale est probablement liée a un changement, avec le degré d'ordre, dans la nature des configurations de spin antiferromagnétiques ou presque antiferromagnétiques permises dans une structure c.f.c.


Abstract
Ordering dramatically modifies the anisotropy obtained by field cooling in Ni-Mn alloys near the Ni3Mn composition. For one 27 % Mn sample, the uniaxial anisotropy at 4 °K doubled (Ku ≈ 2 x 104 erg/cc) and the unidirectional anisotropy decreased tenfold (Kd ≈ 1 x 104 erg/cc) after a two hour anneal at 400 °C to produce weak partial ordering. Ku (measured at 77 °K) is maximum for a measuring field of about 10 kOe and a 400 °C annealing time from 1-2 hours. The decrease in Kd with ordering is probably due to a reduction in the antiferromagnetic character of some regions as the number of Mn-Mn pairs is reduced. The appearance of uniaxial anisotropy may be related to a change in the nature of the allowed antiferromagnetic or nearly antiferromagnetic spin-configurations for the f.c.c. lattice with degree of order.