Numéro
J. Phys. Colloques
Volume 32, Numéro C1, Février 1971
EXPOSÉS et COMMUNICATIONS présentés à la 7ème CONFÉRENCE INTERNATIONALE DE MAGNÉTISME 1970
Page(s) C1-850 - C1-852
DOI http://dx.doi.org/10.1051/jphyscol:19711297
EXPOSÉS et COMMUNICATIONS présentés à la 7ème CONFÉRENCE INTERNATIONALE DE MAGNÉTISME 1970

J. Phys. Colloques 32 (1971) C1-850-C1-852

DOI: 10.1051/jphyscol:19711297

ANISOTROPY OF Ni2+ AND Ni3+ IONS IN CUBIC SITES

A. J. POINTON, J. M. ROBERTSON and G. A. WETTON

Physics Department Portsmouth Polytechnic Park Road, Portsmouth P01 2DZ, England


Résumé
On a préparé des monocristaux de ferrite de nickel avec (a) les ions Ni3+ dans l'état 4 F sur les sites octaédriques et (b) les ions Ni2+ dans l'état 3 F sur les sites tétragonaux. Les niveaux les plus bas de ces deux ions se subdivisent en trois niveaux par les composants non cubiques du champ cristallin. On peut représenter cette subdivision au moyen d'un Hamiltonien de spin qui inclut l'énergie de couplage spin-orbite et les termes trigonaux (ou tétragonaux) du champ. On a déterminé les contributions à la constante d'anisotropie, K1 (du fait des deux ions) en fonction de la température et on les a ajustées aux paramètres de l'Hamiltonien en utilisant un ordinateur. On a fait une comparaison avec l'ion Co2+.


Abstract
Single crystals of nickel ferrite have been prepared containing (a) F-state Ni3+ ions on B-sites, and (b) F-state Ni2+ ions on A-sites. The ground state triplet levels of both these ions are split by non-cubic components of the crystal field. This splitting can be represented by means of a Spin Hamiltonian which includes the spin-orbit coupling energy and trigonal (or tetragonal) field splitting terms. The contributions to the anisotropy constant K1, due to the two ions, have been determined as a function of temperature and fitted to the parameters of the Hamiltonian by computer. A comparison has been made with the F-state ion Co2+.