Numéro
J. Phys. Colloques
Volume 32, Numéro C1, Février 1971
EXPOSÉS et COMMUNICATIONS présentés à la 7ème CONFÉRENCE INTERNATIONALE DE MAGNÉTISME 1970
Page(s) C1-96 - C1-98
DOI http://dx.doi.org/10.1051/jphyscol:1971129
EXPOSÉS et COMMUNICATIONS présentés à la 7ème CONFÉRENCE INTERNATIONALE DE MAGNÉTISME 1970

J. Phys. Colloques 32 (1971) C1-96-C1-98

DOI: 10.1051/jphyscol:1971129

ORDRE DIRECTIONNEL INDUIT PAR TRAITEMENT THERMOMAGNÉTIQUE DANS DES MONOCRISTAUX D'ALLIAGES DE NICKEL ET DE COBALT

G. AUBERT, R. PECHART and M. RITZ

L. E. P. M., C. N. R. S., Grenoble, France


Résumé
L'énergie d'anisotropie induite par traitement thermomagnétique dans deux échantillons monocristallins, Ni-Co équiatomique et 79 Ni-21 Co (anisotropie magnétocristalline voisine de zéro), a été étudiée dans le plan (110), par mesures de couples, entre 20 °C et 600 °C. Les états de référence sont obtenus par refroidissement lent dans un champ tournant, méthode assurant beaucoup plus de reproductibilité que les trempes. Les résultats sont en contradiction avec les modèles théoriques (Taniguchi et Yamamoto en particulier) et les résultats expérimentaux (Aoyagi) précédemment publiés. La variation de l'anisotropie magnétocristalline avec l'ordre directionnel est extrêmement faible mais décelable dans l'alliage 79 Ni-21 Co.


Abstract
We have studied the anisotropy of the energy induced by thermomagnetic treatment on two samples, Ni-Co equiatomic and 79 Ni-21 Co (small magnetocrystalline anisotropy), in the (110) plan, by a torque method, at temperatures between 20 °C and 600 °C. Reference states were obtained by slow cooling in a rotating field, which insures better reproductibility than by quenching. Our results are opposite to the theoretical model proposed by Taniguchi and Yamamoto, in particular, and to experimental results obtained by Aoyagi. The change of magnetocrystalline anisotropy with directional ordering is very small in 79 Ni-21 Co but still detectable.